diffamé, ée

DIFFAMÉ, ÉE

(di-ffa-mé, mée) part. passé.
Dont la réputation est devenue mauvaise. Diffamé pour ses mauvaises mœurs.
Comme si, pour être votre ami, ce m'était un moindre outrage d'être diffamé dans son esprit [BOURDAL., 2e dim. après la Pentecôte, Dominic. t. III, p. 268]
En parlant des choses.
Au milieu des Scylles et des Charybdes, lieux diffamés par tant de naufrages [FLÉCH., II, 113]
Terme de blason. Lion diffamé, lion sans queue. Armes diffamées, armes dont on a retranché quelque pièce, ou auxquelles on a joint quelque chose de déshonorant, en punition de quelque crime commis par celui qui les porte.