diocésain, aine

DIOCÉSAIN, AINE

(di-o-sè-zin, zè-n') s. m. et f.
Celui, celle qui est du diocèse.
La raison [de les quitter] qu'il [Fleury, évêque de Fréjus] allégua à ses diocésains était l'état de sa santé [VOLT., Louis XV, 3]
Adj. Clergé diocésain, le clergé du diocèse. Évêque diocésain, et, substantivement, le diocésain, l'évêque du diocèse.
J'avais un ami fort singulier à mon âge ; c'était l'évêque de Chartres ; il était mon diocésain à la Ferté [SAINT-SIMON, 61, 19]
L'on va quelquefois à la cour pour en revenir, et se faire par là respecter du noble de sa province ou de son diocésain [LA BRUY., VIII]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Aimé et honoré de ses diocesains, comme prince qu'il estoit [DESPER., Contes, XVII]
    Les papes, archevesques, ny evesques, mesme le diocesain, n'y ont que veoir [CARL., III, 5]

ÉTYMOLOGIE

  • Diocèse ; provenç. diocesal.