discoureur

(Mot repris de discoureurs)
Recherches associées à discoureurs: discourir

discoureur, euse

n.
Personne qui aime faire de longs discours ; bavard, phraseur.

discoureur

DISCOUREUR, EUSE. n. Celui, celle qui aime à discourir, surtout à propos de choses vaines. Quel ennuyeux discoureur!

C'est un beau discoureur, un agréable discoureur, C'est un homme qui parle assez agréablement, mais sans beaucoup de solidité.

discoureur


DISCOUREUR, EûSE, s. m. et f. DISCOURIR, v. n. [Dis-kou-reur, reû-ze, ri.] Grand parleur, grande parleûse. "Les Grecs même, tout grands discoureurs qu'ils étoient, ont repris dans Homère cette intempérance de paroles, comme un défaut considérable du discours. P. Rapin. = Quand il est seul, il se prend en mauvaise part: il n'est un éloge que quand il est associé à quelque épithète honorable: C' est un beau discoureur, il parle agréablement, mais sans solidité. Ainsi, cette expression tient du blâme et de la louange. Il fait le beau discoureur, il afecte de bien parler, et il se plait à parler long-temps.
   DISCOUREûSE, a été employé adjectivement par M. Linguet. "Cette anecdote n' est pas une des moindres preûves du danger de ces assemblées discoureuses (les Parlemens d'Angleterre), où, sous prétexte d'approfondir les intérêts d'une Nation, on la compromet bien plus souvent qu'on ne la sert.
   DISCOURIR, parler sur une matière avec quelque peu d'étendûe. Il régit de, ou sur. "Socrate discourut de, ou sur l'immortalité de l'âme. Sur me parait le meilleur. — Ne faire que discourir, ne dire que des chôses frivoles et inutiles.

Synonymes et Contraires

discoureur

nom discoureur
Personne qui aime à discourir.
bavard, causeur, déclamateur, jaseur, phraseur -familier: baratineur, laïusseur, pie -littéraire: parleur, péroreur, rhéteur -populaire: jaspineur.