disjonction

disjonction

n.f.
Action de disjoindre ; séparation : Ce taquet empêche la disjonction des deux pièces déboîtement, écartement ; jonction, réunion

DISJONCTION

(dis'-jon-ksion ; en vers, de quatre syllabes) s. f.
Séparation de deux choses qui étaient jointes. La disjonction de deux planches. Terme de tératologie. Anomalie par disjonction, anomalie caractérisée par la séparation de parties ordinairement continues.
Terme de rhétorique. Sorte d'ellipse par laquelle on supprime, pour obtenir plus de rapidité, les conjonctions copulatives qui seraient naturellement exigées, comme dans ce vers de Boileau : Le faux est toujours fade, ennuyeux, languissant.
Terme de procédure. Séparation de deux instances, de deux procédures.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Nature ne se sert d'autre moyen pour detruire et ruiner toutes les creatures, que de discorde et disjonction [YVER, p. 556]
    Le chirurgien est deceu, estimant qu'il y ait luxation, et non disjonction de l'epiphyse dudit os [PARÉ, XIII, 21]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. disjunctio, de disjunctum, supin de disjungere, disjoindre.

disjonction

DISJONCTION. n. f. Action de disjoindre. Il s'emploie surtout en termes de Procédure judiciaire ou parlementaire. La disjonction de deux instances, d'un article de projet de loi. On a voté la disjonction de cet article du projet.

Il signifie aussi Caractère des jugements disjonctifs.

disjonction

Disjonction, Disiunctio.

disjonction


DISJONCTION, s. f. Séparation. "La disjonction de deux Instances. Il ne se dit qu'au Palais. Voy. DISJOINDRE.

Synonymes et Contraires

disjonction

nom féminin disjonction
Traductions

disjonction

shutoff