disposition

disposition

n.f.
1. Action, manière de placer, d'arranger qqn ou qqch ; fait d'être disposé de telle ou telle manière : La disposition des spectateurs ordre, position agencement, distribution
2. Manière d'être physique ou morale ; sentiment que l'on éprouve pour qqn : Elle est dans de bonnes dispositions aujourd'hui elle est de bonne humeur intention
3. Orientation, tendance générale : Disposition des prix à la hausse.
4. Possibilité, faculté de disposer de qqch, de qqn : Quand elle aura 18 ans, elle aura la libre disposition de cet héritage. Mon téléphone est à votre disposition. Je suis à ta disposition.
5. Dans la langue juridique, point que règle un acte juridique, une loi, etc. : Cette disposition du contrat ne me convient pas clause, stipulation
Être à disposition,
en Belgique et en Suisse, être disponible, aux ordres de.

dispositions

n.f. pl.
Aptitudes, capacités : Il a des dispositions pour la danse don, facilité ; inaptitude, incapacité
Prendre des, ses dispositions,
se préparer, s'organiser en vue de qqch : Elle a pris ses dispositions au cas où elle tomberait malade.

DISPOSITION

(di-spô-zi-sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f.
Distribution selon un certain ordre. La disposition des parties du corps vivant. La disposition des lieux était favorable à la cavalerie. La disposition d'un appartement.
Je crois vous avoir déjà mandé la disposition de tout l'été, et que Mme la dauphine le passera ici, par une raison qui plaît à tout le monde [MAINTENON, Lett. d'Aubigné, 21 mai 1683]
Fig.
Les mesures qu'il [Dieu] a prises dans la disposition de mon salut [BOURDAL., Carême, I, Prédestin. 382]
Se tirer de la disposition de Dieu [sortir de l'ordre établi par lui] [FLÉCH., III, 278]
Terme de rhétorique. La seconde des parties de la rhétorique, celle par laquelle on dispose dans le meilleur ordre ce que l'on a trouvé par l'invention. Dans le langage commun, la distribution des parties d'un discours. La disposition est une partie essentielle et qu'on ne peut négliger.
Terme de littérature. La disposition d'un ouvrage, le plan de cet ouvrage.
Terme de tactique militaire. Arrangement des troupes pour livrer bataille. Prendre ses dispositions.
Vauban a fait des dispositions admirables [MAINTENON, Lett. Mme de St-Géran, 4 nov. 1688]
Soit qu'une première disposition échouant, leurs généraux n'en sussent pas changer [SÉGUR, Hist. de Nap. VII, 10]
Terme d'astrologie. État des astres et de leurs aspects. L'horoscope ou le thème n'était, dans cette prétendue science, autre chose que la disposition des astres, du ciel et des aspects des planètes au point de la naissance de quelqu'un.
Au plur. Préparatifs. Il faisait ses dispositions pour partir.
Manière d'être, en parlant du tempérament, de la santé. La disposition habituelle du corps.
Il est visible que l'âme se trouve assujettie par ses sensations aux dispositions corporelles [BOSSUET, Conn. III, 2]
Être en bonne disposition, se porter bien. Être en mauvaise disposition, se porter mal.
Comprenezvous bien la joie que j'aurai, si je vous revois avec cet aimable visage qui me plaît, un embonpoint raisonnable, une gaîté qui vient quasi toujours de la bonne disposition ? [SÉV., 341]
Fig. Nous les trouvâmes qui nous attendaient en bonne disposition, c'est-à-dire à table et mangeant. Manière d'être de l'âme, des sentiments. Sonder les dispositions de quelqu'un.
Il s'agit encore de l'honorer [Dieu], et pour cela de joindre à cette disposition de nécessité les dispositions de convenance, de piété, de perfection [BOURDAL., Dim. oct. du S. Sacrem. t. II, p. 311]
Mentor profita de cette heureuse disposition [FÉN., Tél. X]
Steinbock profita de cette disposition des esprits qui, dans un jour de bataille, vaut autant que la discipline militaire [VOLT., Charles XII, 5]
Cependant va chercher ta maîtresse, et l'instruis Des dispositions où tu vois que je suis [PIRON, Métrom. IV, 3]
Tendance. La taille de cet enfant a quelque disposition à se contourner. Fig. Il se sent une grande disposition à être votre ami.
J'avais déjà quelque disposition à cette crainte [VOIT., Lett. 23]
Aptitude, en bonne ou en mauvaise part. Il a de grandes dispositions à l'étude. Les mauvaises dispositions de ce jeune homme.
Le choix des études doit être subordonné aux dispositions naturelles de l'esprit [BONNET, Œuvres mêlées, t. XVIII, p. 176, dans POUGENS]
Absolument et alors toujours pris en bonne part. Il a beaucoup de dispositions.
10° Intention, dessein. Sa disposition à vous servir est manifeste.
Il était en disposition de tout révéler [BOSSUET, Déf.]
La honte du pénitent, jointe au peu de disposition de s'examiner [FLÉCH., Serm. II, 259]
11° Terme de philosophie scolastique. Disposition prochaine, état prochain où est une chose pour recevoir une nouvelle qualité, une nouvelle forme ; en sens contraire, disposition éloignée.
12° Pouvoir, faculté de disposer. Ce ministre a la disposition de beaucoup d'emplois. Tout est ici à ma disposition.
Il laissa la place à la disposition des alliés [D'ABLANCOURT, Arrien, liv. IV, dans RICHELET]
Ma santé n'ayant pas encore été telle qu'elle me puisse laisser la libre disposition de moi-même [BALZ., liv. I, lett. 5]
Elle laisse à la seule disposition de sa volonté les suites de sa destinée [MASS., Car. Prière 2]
Avoir en sa disposition de grands biens [ID., Confér. Us. d. reven. ecclés.]
Je serai, je me mets à votre disposition, c'est-à-dire selon le cas, je vous obligerai si vous en avez besoin, j'attendrai que vous veniez me parler, je vous donnerai satisfaction, etc.
13° Manière d'employer, de disposer de.
Rendons justice à l'esprit de sagesse et d'équité qui a fait concourir M. le comte de Maurepas à une disposition si utile des fonds publics [CONDORCET, Maurepas.]
Action de régler par testament, par volonté dernière.
Les dispositions les plus sages des princes mourants sont souvent peu respectées après leur mort et rarement exécutées [ROLLIN, Hist. anc. Œuvres, t. X, p. 43, dans POUGENS]
Terme de jurisprudence. Action de disposer de son bien. Disposition à titre gratuit.
Cette disposition que Jésus-Christ a faite en notre faveur [dans son testament] [BOSSUET, III, Pass. 1]
En ce sens, il se dit souvent au pluriel. Dispositions testamentaires.
14° Chaque point réglé par une loi, par un arrêt. Se conformer aux dispositions d'une loi, d'une ordonnance.
La loi des douze tables est pleine de dispositions très eruelles [MONTESQ., Espr. VI, 15]
Mais vous n'avez pas voulu donner à cette disposition un effet rétroactif [, Décret du 23 floréal, an II, rapport Cambon, p. 92]
Vous ne ferez que généraliser une disposition dont le despotisme avait senti quelquefois la nécessité [, ib.]
Absolument. La disposition de la loi, ce que la loi ordonne, prescrit.
Cela est de la disposition du droit [PATRU, Plaidoyer 3, dans RICHELET]
Et par opposition, la disposition de l'homme, ce qu'une personne peut prescrire par acte entre-vifs. C'est une maxime que la disposition de l'homme fait cesser la disposition de la loi. Dispositions d'un jugement, le dispositif d'un jugement par opposition au préambule et aux motifs.
15° État d'un corps qui est dispos.
La fête des jeux isthmiens était proche ; c'est un spectacle où de tout temps il aborde un nombre infini de monde pour deux raisons : l'une, que, s'y faisant toutes sortes de combats d'adresse, de force et de disposition.... [MALH., Le XXXIIIe livre de Tite Live, chap. 32]
Il a toujours servi le roi à genoux, avec cette disposition que les gens de quatre-vingts ans n'ont jamais [SÉV., Lett. du 17 juin 1687]
Vieilli en cette acception.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    De ces tenebres soi vit avironneit li prophetes, qui ne pout trespercier les deventraineteiz [choses intérieures] de la divine disposition [, Job, 469]
  • XIVe s.
    Tu n'es pas toutes heures en une disposition, ains trouveras que ce qui aucune fois te semblera bon de faire, l'autre fois te semblera mauvais [, Ménagier, I, 9]
  • XVe s.
    Les choses en ce royaume estoient en bonne disposition, et avoit faict plusieurs notables conquestes [JUVÉN. DES URSINS, Charles VI, 1380]
    Et allegua la disposition du temps et la saison [COMM., IV, 8]
  • XVIe s.
    Il appert que le tout advient par son ordonnance et disposition [de Dieu] [CALV., Instit. 763]
    Madame a fort bien reposé ceste nuict ; je continueray à vous escripre de sa disposition [santé] [MARG., Lett. 68]
    La bienseance exterieure, la disposition de la personne se doibt façonner quand et quand l'ame [MONT., I, 182]
    La disposition [l'ordre] de cette armée n'est aulcunement barbare [ID., I, 230]
    D'addresse et de disposition, je n'en ai point eu, et suis fils d'un pere très dispos [ID., III, 43]
    Les devis [projets], dit-il, sont en ma pleine disposition, et les effects en celle de fortune et du roy [AMYOT, Préf. XX, 48]
    Ce fut le premier qui attribua la disposition et le gouvernement du monde à une pure et simple intelligence [ID., Péric. 6]
    Ce qui avoit esté ordonné par le testament ou autre disposition de derniere volonté [P. PITHOU, 25]
    Et en ung bal royal, il avoit, par sa disposition et bonne grace, la principale vogue [CARL., VI, 36]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. dispositio, despozition, desposecio ; espagn. disposicion ; ital. disposizione ; du latin dispositionem, de dis.... préfixe, et positio, action de mettre (voy. POSITION).

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    ION.
    15° Ajoutez :
  • Agilité.
    C'est [les bourrées à Vichy] la plus surprenante chose du monde, des paysans, des paysannes, une oreille plus fine que vous, une légèreté, une disposition ; enfin j'en suis folle [SÉV., 8 juin 1676]
  • 16° À dispositions, se dit de robes, de jupons, dont la garniture est imprimée dans la robe, le jupon mêmes.
    Le comptoir des articles d'Alsace imprimés.... a fait imprimer à Mulhouse dix-sept mille pièces et soixante-huit mille robes à dispositions dans ces mêmes tissus [, Journ. offic. 7 mars 1872, p. 1631]
    Ces volants sont d'ordinaire à dispositions, c'est-à-dire qu'ils offrent sur la jupe unie des dessins variés et des nuances différentes [E. DE LA BÉDOLLIÈRE, Hist. de la mode, ch. XVII, Paris, 1858]

disposition

DISPOSITION. n. f. Action de disposer ou Résultat de cette action. La disposition des parties du corps, des organes. La disposition des lieux. La disposition des meubles dans un appartement.

Employé absolument, il signifie, en termes de Rhétorique, Arrangement des parties dont un discours est composé. La rhétorique a trois parties : l'invention, la disposition et l'élocution.

DISPOSITIONS, au pluriel, se dit aussi pour Préparatifs. Prendre ses dispositions pour partir. Prendre toutes les dispositions nécessaires.

DISPOSITION se dit aussi pour Tendance, acheminement à quelque chose de plus ou de moins prochain, à quelque modification ou altération. La taille de cet enfant accuse une disposition à se déformer. On appelle Diathèse en médecine la disposition du corps à contracter telle ou telle maladie.

Il se dit particulièrement de l'État bon ou mauvais du tempérament ou de la santé. Le climat influe beaucoup sur la disposition habituelle du corps. Être en bonne disposition. Être en mauvaise disposition.

Il signifie encore, surtout au pluriel, Inclination, aptitude. C'est un enfant qui a beaucoup de disposition au bien. Il a de grandes dispositions à l'étude, pour l'étude. Naturellement on n'a que trop de disposition au mal. Absolument et en bonne part, Cet enfant a des dispositions, beaucoup de dispositions, de grandes dispositions. Cet élève manque de dispositions.

Il se dit également des Sentiments où l'on est à l'égard de quelqu'un ou de quelque chose. C'est un homme qui a de très bonnes dispositions pour vous. Il est toujours dans les mêmes dispositions. Je l'ai laissé dans une disposition très favorable, dans les meilleures dispositions à votre égard. Je veux d'abord m'assurer de leurs dispositions. Sonder les dispositions de quelqu'un.

Il signifie en outre Action de régler quelque chose, d'en disposer ou Résultat de cette action. Il a laissé la disposition de ses affaires à un tel. Il en a fait une sage disposition. Par une disposition particulière de la Providence.

Il se dit, en termes de Jurisprudence, de l'Action de disposer de son bien, ainsi que de Tout acte par lequel on en dispose; et, dans ce sens, il s'emploie très souvent au pluriel. Par la disposition qu'il a faite de son bien, ou, simplement, Par la disposition de son bien. Selon la disposition qu'il avait faite en mourant. Dispositions entre vifs. Dispositions à cause de mort. Disposition testamentaire. Faire ses dispositions testamentaires, ses dernières dispositions.

Il se dit encore de Chacun des points que règle ou que décide une loi, une ordonnance, un arrêté, un jugement, un arrêt, etc. Les dispositions d'une loi, d'une ordonnance. Disposition formelle. La disposition que renferme cet article est très claire. Déroger à une disposition. Les dispositions de ce jugement ont été réformées.

Il signifie aussi Pouvoir, faculté de disposer de quelqu'un ou de quelque chose. Dans ce sens, il ne prend jamais le pluriel. Ce ministre a la disposition de beaucoup d'emplois, de sommes considérables. Tout est en la disposition de Dieu.

Se mettre à la disposition de quelqu'un signifie, selon le cas, S'obliger à le servir s'il en a besoin, Attendre sa visite ou ses ordres, ou Être prêt à lui donner satisfaction.

disposition


DISPOSITION, s. fém. [Dispozi-cion, en vers, ci-on.] 1°. Arrangement: la disposition des lieux, des troupes, de la bataille, d'un Discours, d'un Poème, des Scènes d'une pièce de théâtre. = 2°. Action par laquelle on dispôse de quelque chôse, ou l'éfet qui en résulte. Disposition testamentaire. Il a fait une sage disposition. "Selon la disposition qu'il a faite, etc. = 3°. Pouvoir de disposer. "Cela est ou n'est pas en ma disposition. "Tout est en la disposition de Dieu. "Il n'est pas en ma disposition de vous confier ces papiers. "On lui a laissé l'entière disposition de tous les emplois. = 4°. Aptitude, génie, qui rend propre à quelque chôse. Disposition à ou pour la danse, la musique. "Il a de la disposition à réussir. — Inclination. "Cet enfant a beaucoup de disposition au bien. "Naturellement on n'a que trop de disposition au mal. — Sentimens, où l'on est à l'égard de quelqu' un. "Il a de très-bonnes dispositions pour vous. "Il est dans une disposition très-favorable pour ce qui vous regarde. = 5°. En parlant des chôses, préparation et acheminement à quelque chôse de prochain. "Il paroît dans l'air de la disposition à la pluie. "Ce pouls marque de la disposition à la fièvre.
   Dans la disposition et en disposition. adv. Ils régissent de et l'infinitif. "Il est dans la disposition de vous satisfaire: il se mit en disposition de tirer l'épée.
   En la disposition, ou à la disposition de, ont le même sens et le même régime: ils s'emploient de même avec les pronoms possessifs, en ma disposition, en sa disposition, etc. Mais il semble que le premier est plus relatif aux chôses, et le 2d aux persones. "Cela n'est pas en ma disposition. "Il a des gens à sa disposition. "Il était entièrement à la disposition de son Supérieur. — On peut pourtant dire celui-ci, des chôses, mais celui-là ne ferait pas bien avec les persones. "Je ne repartis à cela que par un soupir: je n'avois que cette réponse à ma disposition. Mariv. — * Le P. Barre dit, en disposition sans régime et sans pronom: c'est un vrai barbarisme. "Son Ministre ne lui laissoit rien en disposition. Hist. d'Allem. Il falait, ne laissait rien en sa disposition.

Synonymes et Contraires

disposition

Traductions

disposition

Einrichtung, Zusammenstellung, Verfügung, Verordnung, Layoutarrangement, layout, accommodation, adjustment, predisposition, tendency, frame of mind, provision, clause, disposal, moodinrichting, regeling, aanleg, akkoord, gesteldheid, maatregel, schikking, wilsbeschikking, zetting, bepaling, beschikking, indeling, neiging, stemming, voorziening, lay-outמוכנות (נ), נטייה (נ), נכונות (נ), סדר (ז), תצורה (נ), סֵדֶר, נְטִיָּהδιάθεση, σχεδιάγραμμαdisposizione, aggiustamento, collocazione, formato, provvedimentoتَخْطِيطٌuspořádánílayouttrazadosommitteluraspored配置배치situasjonsplanrozmieszczenieesquemaпланlayoutผังdüzenlemecách bố trí版面设计 (dispozisjɔ̃)
nom féminin
1. façon dont sont placées les choses changer la disposition d'une chambre
2. pouvoir utiliser qqch
3. capacité, qualité nécessaire pour faire qqch avoir des dispositions pour les langues

disposition

[dispozisjɔ̃]
nf
(= arrangement) [meubles, appartement] → arrangement, layout
(= humeur) → mood
(= tendance) → tendency
une disposition à faire → a tendency to do
(= disponibilité, jouissance) à la disposition de qn → at sb's disposal
avoir qch à sa disposition → to have sth at one's disposal, to have the use of sth
J'ai une voiture à ma disposition pour la semaine → I have a car at my disposal for the week., I've got the use of a car for the week.
Je tiens ces livres à votre disposition → The books are at your disposal.
Je suis à votre disposition → I am at your service. dispositions
nfpl
(= mesures) → steps, measures
(= préparatifs) → arrangements
prendre ses dispositions → to make one's preparations
Est-ce que vous avez pris vos dispositions pour partir en France? → Have you made your preparations for going to France?
[loi, testament] → provisions
(= aptitudes) → aptitude sg