dissimilaire

DISSIMILAIRE

(di-ssi-mi-lê-r') adj.
Qui est d'un autre genre, d'une autre espèce.
On distingue deux sortes de parties dans les corps organisés : les parties similaires et les parties dissimilaires [BONNET, Contempl. nat. 10e part. ch. 26]
Terme de physique. Corps dissimilaire, corps dont la poussière diffère sensiblement par sa couleur de la couleur de la masse. Terme de minéralogie. Cristal dissimilaire, cristal dont les bords et les angles sur lesquels agissent les décroissements, en subissent chacun deux, à l'exception d'un bord ou d'un angle qui ne subit qu'un seul décroissement. Terme de zoologie. Opercule dissimilaire, opercule qui n'a pas la forme de la coquille. Charnière dissimilaire, charnière d'une coquille bivalve qui n'est pas semblable sur les deux valves.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Les parties composées sont dites dissimilaires au contraire de ce que nous avons dit [parce qu'on les peut diviser en parties différentes] [PARÉ, I, Préf.]

ÉTYMOLOGIE

  • Dis.... préfixe, dans le sens négatif, et similaire.

dissimilaire

DISSIMILAIRE. adj. des deux genres. T. didactique. Qui n'est pas de même genre, do môme espèce. Parties dissimilaires, comme les os, les artères, les muscles. Il se dit par opposition à Similaire.