distillation

(Mot repris de distillations)

distillation

[ distilasjɔ̃] n.f.
1. Opération consistant à séparer, par évaporation puis condensation, les éléments contenus dans un mélange liquide : Cognac obtenu par distillation du vin.
2. En chimie, opération qui consiste à débarrasser un solide de ses composants gazeux ou liquides : La distillation du bois donne des goudrons.

distillation

(distilasjɔ̃)
nom féminin
technique action de séparer les éléments d'un produit la distillation du pétrolede l'alcool

DISTILLATION

(di-sti-la-sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f.
Opération par laquelle on sépare, au moyen du feu et dans des vaisseaux clos, les parties volatiles d'une substance d'avec ses parties fixes. Distillation des grains, opération par laquelle de l'alcool est tiré des grains.
La distillation des grains fut prohibée [RAYNAL, Hist. phil. V, 9]
Terme de chimie. Art de distiller. Distillation sèche, celle qui s'opère sans addition d'eau, et qui a presque toujours pour effet de décomposer les corps.
Produit obtenu par distillation. Voilà de belles distillations. Peu usité en ce sens.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Distillation est une extraction et effusion d'humeur, decoulante goutte à goutte par alambic [PARÉ, XXVI, 1]
    Et le tout ensemble soit mis en l'alembic de verre, et distillé in balneo Maria ; et de ceste distillation, en soit souvent mis aux yeux [ID., XV, 21]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. distillatio ; espagn. destilacion ; ital. distilazione ; du latin distillationem, de distillare, distiller.

distillation

DISTILLATION. n. f. T. de Chimie et de Pharmacie. Opération par laquelle on sépare, à l'aide du feu, les principes volatils d'un corps d'avec ses principes fixes, les premiers se dégageant sous forme de vapeurs ou de gaz, que l'on recueille, et les autres restant au fond du vase. La distillation se fait dans des alambics, dans des cornues, ou dans des matras. Mettre une plante en distillation. Faire une distillation. On obtient cette liqueur par distillation.

Distillation sèche, Celle qui s'opère sans addition d'eau.

Il s'est dit aussi de Ce qui est obtenu par distillation.

distillation

Distillation d'humeurs, Catarrhus.

distillation


DISTILLATION, ou DISTILATION, s. f. DISTILATEUR, s. m. DISTILER, v. act. [distila-cion, la-teur, .] Distiler, c'est tirer par l'alambic le suc de quelque chose. Distilation est l'action de distiller, ou, la chôse distillée. Distilateur est celui qui fait profession de distiller. "Distiller des fleurs, des herbes. Faire une distillation, mettre en distilation. "Voilà de belles distillations. — Habile distillateur.
   DISTILLER, est aussi neutre, et il a alors le sens de dégoutter, couler. "Des gouttes d'eau distilloient de la voûte.
   Il est beau au figuré; "Sa bouche distile sur tout le fiel et le poison de l'envie. Jér. Del. "Ils sont réservés à la vengeance qui distille sur eux goutte à goutte, et qui ne tarira jamais. Télém. Mais cette métaphôre doit être employée avec goût et avec précaution. Peut-être ne plaira-t'elle pas dans la phrâse suivante. "La douceur de sa conversation distilloit la piété jusque dans l'âme. Vie de Soanen. — On a dit aussi métaphoriquement, distillateur d'esprit. "Ils étoient râres chez nos Pères les distillateurs d'esprit. Coyer.

Traductions

distillation

distillation

distillation

הזדקקות (נ), זיכוך (ז), זיקוק (ז), צילול (ז), תזקיק (ז), תַּזְקִיק, זִכּוּךְ, זִקּוּק, הִזְדַּקְּקוּת

distillation

distillatie, branding

distillation

Destillation

distillation

distilado

distillation

destilação

distillation

distillazione

distillation

дестилация

distillation

蒸餾

distillation

destilace

distillation

destillation

distillation

증류

distillation

destillation

distillation

[distilasjɔ̃] nfdistillation, distilling