distique

distique

n.m. [ gr. distikhon, de stikhos, vers ]
Groupe de deux vers, unis par la rime et formant une unité de sens : « Ci-gît Piron qui ne fut rien / Pas même académicien » est un distique de Piron.

DISTIQUE1

(di-sti-k') s. m.
Terme de prosodie grecque et latine. Deux vers renfermant un sens complet, surtout lorsque l'un est hexamètre et l'autre pentamètre. Terme de versification française. Pièce composée de deux vers seulement.
Guichard, d'un long quatrain tu fais un long distique ; Retranche encor deux vers, tu seras laconique [LEBRUN, Épigr. contre Guichard.]

ÉTYMOLOGIE

  • Terme dérivé du mot grec signifiant deux, et mot grec indiquant rangée et, par extension, vers, du verbe piquer (voy. ÉTIQUETTE et STIGMATE).

DISTIQUE2

(di-sti-k') adj.
Terme de botanique. Rangé en deux séries le long d'un axe commun.

ÉTYMOLOGIE

  • Le même que le précédent.

distique

DISTIQUE. n. m. T. de Versification. Groupe de deux vers qui renferment un sens complet. Les distiques de Caton.

En termes de Versification grecque et latine, il se dit particulièrement de la Succession régulière d'un hexamètre et d'un pentamètre.

distique

DISTIQUE. adj. des deux genres. Qui a les rameaux, les feuilles en deux séries opposées.

Par analogie, en termes de Minéralogie, Cristal distique, Qui a deux rangées de facettes autour de chaque base.

distique

Distique, deux vers en poësie, Distichon.

distique


DISTIQUE, s. m. [Distike: 3e e muet.] Poésie, dont le sens est contenu en deux vers. Ce mot est surtout usité en parlant des vers grecs et latins. Tous le monde conaît le célèbre distique fait sur Didon. Reine de Tyr.
   Infelix Dido nulli bene nupta marito,
   Hot pereunte fugis, hoc fugiente peris.
Et la traduction qui en a été faite.
   Paûvre Didon, où t'a réduite,
   De tes maris le triste sort,
   L'un en mourant caûse ta fuite,
   L'autre en fuyant caûse ta mort.
L'ouvrage latin est un distique, et le français un quatrain.

Traductions