divagation

divagation

n.f.
(Surtout au pl.) Action de divaguer ; propos incohérents ou déraisonnables : Les divagations d'une personne atteinte d'une forte fièvre délire, égarement [litt.] rêverie

divagation

(divagasjɔ̃)
nom féminin
parole qui n'a pas de sens les divagations d'un fou Arrête tes divagations : tu dis n'importe quoi !

DIVAGATION

(di-va-ga-sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f.
Terme de jurisprudence. Action de vaguer ou de laisser vaguer çà et là. La divagation des animaux malfaisants est interdite. Sortie hors du lit, en parlant d'une rivière.
Une couple de pignons établie sur une rivière non encaissée et non endiguée.... met une limite aux divagations possibles de celle-ci en amont [DAUSSE, Comptes rendus, Acad. des sc. t. LV, p. 756]
Fig. Action de divaguer, de s'écarter de son sujet, en parlant ou en écrivant. Se jeter, se perdre dans des divagations interminables. Par extension, les divagations d'un aliéné.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Dieu, qui donne cette paix, ne l'oste pas pour tels mouvements necessaires ni pour les distractions et divagations de l'esprit, quand elles sont involontaires [ST FRANÇOIS DE SALES, dans le Dict. de DOCHEZ.]

ÉTYMOLOGIE

  • Voy. DIVAGUER.

divagation

DIVAGATION. n. f. Action de s'écarter de la question, du sujet sur lequel on parle ou on écrit. Dans cette acception, il s'emploie surtout au pluriel. Se perdre dans les divagations. Se jeter dans des divagations qui font perdre le sujet de vue.

Par extension, il se dit de Propos incohérents qui marquent le désordre d'esprit. Les divagations d'un malade, de la fièvre.

Synonymes et Contraires

divagation

nom féminin divagation
Pensée, propos incohérents.
Traductions

divagation

rambling