divin

divin, e

adj. [ lat. divinus ]
1. Relatif à Dieu, à une divinité : La volonté divine.
2. Qui a atteint la perfection : Un tableau divin exceptionnel, magnifique, sublime délicieux, exquis
3. Litt. Mis au rang des dieux : Le divin Mozart.
Pouvoir de droit divin,
autorité que l'on considérait comme attribuée par Dieu au roi.

divin

DIVIN, INE. adj. Qui est de Dieu, d'un dieu; qui appartient à Dieu, à un dieu. Les attributs divins. Une nature divine. La puissance divine. La Providence divine. La bonté, la miséricorde divine. La grâce divine. L'esprit divin.

Un être divin, Un être dont la nature est divine.

Les personnes divines, Les trois personnes de la Trinité.

Le Verbe divin, Le Fils de Dieu.

Il signifie également Qui est relatif à Dieu, à un dieu. Le culte divin. Le service divin. L'office divin. Cela est de droit divin. Les Romains rendaient des honneurs divins à leurs empereurs. Déférer, décerner les honneurs divins.

Il signifie figurément Qui semble être au- dessus des forces de la nature. Il y a là quelque chose de divin.

Il signifie souvent, par exagération, Qui est excellent, parfait dans son genre. Cette musique est divine. Cette poésie est divine. Beauté divine. Le divin Platon.

divin

Divin, Diuus, Diuinus.

Fort divin, Praediuinus.

Chose plus divine, Diuinior res,

divin

un Divin, Augur, voyez Devin.

divin


DIVIN, INE, adj. [Di-vein, vine.] 1°. Qui est de Dieu, qui apartient à Dieu. Les divins atributs; l'ofice divin, les honneurs divins, la Providence divine. = 2°. Qui paraît être au-dessus des forces de la natûre. "Il y a en cela quelque chôse de divin. = 3°. Abusivement, qui est très-excellent dans son genre. "Ouvrage divin, beauté divine. Le divin Platon. C'est un homme divin.
   REM. 1°. Divin et divinement, sont des mots à la mode, qu'on aplique à tort et à travers. Gresset, Coyer et M. Marin s'en moquent.
   On se l'arrache au moins: je l'ai vu quelquefois
   À~ des soupers divins retenu pour un mois.
       Le Méch.
"Les airs maniérés, le bon ton, les vapeurs, les soupers divins, les amitiés des lèvres, les amours d'un jour. Coyer, Isle Frivole. "D'une chôse qui a une bonté commune, vous dites simplement, qu'elle est bonne: une importante diroit: c'est miraculeux, c'est divin. Id. "Des mains, qui peignent divinement une voiture, etc: Id. "J'ai une partie arrangée; c'est un souper délicieux avec quatre hommes divins et une femme charmante. MARIN, l'Amante Ingénue.
   2°. Divin, se met indiféremment devant ou après le nom qu'il modifie; les divins orâcles, les orâcles divins. Il y a pourtant un choix à faire entre les deux, suivant les ocasions. L'oreille seule et le goût en sont les juges.
   3°. Boileau a employé divin substantivement. "Longin, au milieu des ténèbres du paganisme, n'a pas laissé de reconoître le divin qu'il y avoit dans ces paroles de l'Écriture (Que la lumière se fasse, etc.) Cela n'est pas à imiter.
   4°. On dit: il fait beau. Mde. de Sév. dit. "J'alai diner à Lyon: il faisoit divin: je me promenai délicieûsement. Cette expression peut être bone en conversation et dans une lettre: mais elle ne vaudrait rien à être souvent répétée.

Synonymes et Contraires

divin

adjectif divin
1.  Qui a rapport à la divinité.
archangélique, surnaturel -littéraire: céleste.
2.  Qui a de grandes qualités.
Traductions

divin

(divɛ̃)

divine

göttlich, herrlich, köstlich, lustvoll, woniglichdivine, heavenly, elevated, sublimegoddelijk, heerlijk, subliem, verheven, zielsverheffend, hemelsשמימי (ת)božskýguddommeligdelica, dia, sublimadivino, sublimedivinocaelestis, dius, divus, sacer, sanctusguddommeligboskidivino, esplêndido, grandioso, magnífico, soberbo, sublimeбожественный, божескийgudomligθεϊκός신성한 (divin)
adjectif
1. relatif à un dieu la volonté divine
2. figuré très bon, parfait un moment divin

divin

[divɛ̃, in] adj
(relatif à Dieu)divine
(= excellent) → heavenly, divine