divisionnaire

divisionnaire

adj.
Qui appartient à une division militaire ou administrative.
Monnaie divisionnaire,
monnaie d'une valeur inférieure à l'unité monétaire : Le centime est une monnaie divisionnaire.
n.
1. Commissaire de police chargé d'une brigade régionale de police judiciaire (on dit aussi commissaire divisionnaire).
2. En Suisse, officier commandant une division.

divisionnaire

(divizjɔnɛʀ)
adjectif
admin qui concerne une division administrative un responsable divisionnaire

DIVISIONNAIRE

(di-vi-zio-nê-r') adj.
Qui appartient à une division, à une circonscription. Inspecteur divisionnaire. Professeur divisionnaire, ou, substantivement, un divisionnaire, professeur d'une division, quand le nombre trop grand des élèves oblige à diviser une classe. Le professeur de la 1re division est le titulaire, et les autres professeurs sont dits professeurs divisionnaires ; ils ont aussi porté le titre de professeurs agrégés, professeurs adjoints. Terme de guerre. Général divisionnaire, et, substantivement, un divisionnaire, général de division. Le plus ancien divisionnaire de l'armée. Capitaine divisionnaire, capitaine qui dirige les mouvements d'une division. Monnaie divisionnaire, monnaie qui représente les divisions de l'unité monétaire, chez nous du franc, telles que les pièces de 50 centimes et de 20 centimes.

ÉTYMOLOGIE

  • Division.

divisionnaire

DIVISIONNAIRE. adj. des deux genres. Qui appartient à une division. Monnaie divisionnaire, Pièce de monnaie qui est une division de l'unité monétaire.

En termes militaires, Artillerie, aviation divisionnaire. Général divisionnaire ou, comme nom, Divisionnaire.

Traductions

divisionnaire

divisional

divisionnaire

אגפי (ת), אוגדנר (ז), אוגדתי (ת)

divisionnaire

van de divisie

divisionnaire

[divizjɔnɛʀ] adj
commissaire divisionnaire → chief superintendent (Grande-Bretagne), police chief (USA)