dock

(Mot repris de docks)

dock

n.m. [ mot angl., du néerl. docke, bassin ]
1. Bassin entouré de quais permettant le chargement et le déchargement des navires.
2. Bâtiment construit sur les quais dans lequel on entrepose des marchandises.

dock

(dɔk)
nom masculin
hangar dans un port Les marchandises sont stockées dans les docks du port.

DOCK

(dok) s. m.
Vaste bassin entouré de quais, dans lequel entrent les vaisseaux pour déposer leurs cargaisons ou opérer leur chargement.
Cale couverte pour la construction des vaisseaux. Dock de carénage à flot, ou dock flottant, sorte de cale rectangulaire, ancrée dans un bassin assez vaste pour contenir les plus grands navires du commerce, et servant là où l'abatage en carène est difficile ou impossible.
Établissement commercial comprenant des bassins et des magasins et un système de warrants et de consignations pour l'entrepôt des marchandises. Anciennement dogue.
Puisque le nommé de Noos a achevé le dessin et le plan du dogue qui doit être construit à Brest [SEIGNELAY, à de Seuil, 1679, dans JAL]
Au plur. Des docks.

ÉTYMOLOGIE

  • Holl. dok, bassin.

dock

DOCK. n. m. Mot emprunté de l'anglais. Vaste bassin entouré de quais, dans lequel entrent les vaisseaux pour déposer leurs cargaisons ou opérer leur chargement.

Il se dit aussi, par extension, des Magasins qui bordent le dock et qui servent d'entrepôts aux marchandises débarquées; et, par une extension nouvelle, des Entrepôts ordinaires sans bassin. Les docks de Marseille.

Traductions

dock

מבדוק (ז), מספנה (נ), מִסְפָּנָה, מִבְדּוֹק

dock

dok

dock

Dock

dock

dock

dock

dock, molo

dock

dok

dock

dok

dock

laituri

dock

dok

dock

ドック

dock

선거

dock

havn

dock

dok

dock

doca

dock

док

dock

docka

dock

อู่เรือ

dock

dok

dock

bến tàu

dock

码头

dock

Лапад

dock

[dɔk] nm
(= bassin) → dock
(= hangar, bâtiment) → warehouse