dolemment

DOLEMMENT

(do-la-man) adv.
D'une manière dolente.
Le maréchal [de Noailles] s'écrie dolemment qu'il a une migraine à mourir [SAINT-SIMON, 211, 93]
Je vois déjà le ministre des finances venir dolemment vous présenter un nouveau certificat de notre ruine [MIRABEAU, Collection, t. IV, p. 83]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Et vinrent à Damiette, et furent recheuliement et dolentement [, Chron. de Rains, 210]

ÉTYMOLOGIE

  • Dolent, et le suffixe ment. Dolentement vient du féminin dolente, qui se trouve dans de très anciens textes.

dolemment

DOLEMMENT. adv. D'une manière dolente. Parler dolemment. Il est familier.