dosse

(Mot repris de dosses)
Recherches associées à dosses: doses

DOSSE

(do-s') s. f.
Grosse planche qui, étant sciée d'un côté, conserve son écorce dans l'autre ; c'est la première planche qu'on enlève d'un arbre pour l'équarrir. On l'appelle aussi dosse-flache.
Les dosses, chênes et entrevoux de toutes longueurs seront comptés trois toises pour deux, et les droits seront perçus comme de la planche, à proportion des longueurs, [, Déclaration, 22 oct. 1715, Tarif]
Les planches prises après les dosses se nomment contredosses. Planche qui sert à soutenir la surface d'une tranchée, quand on craint l'éboulement des terres. Se dit de planches très épaisses qu'on place d'étage en étage sur un échafaud pour tenir lieu de plancher. Terme du jeu d'osselets. Le côté de l'osselet qui est bombé, par opposition à celui où il y a un creux.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Le suppliant eust aussi une aisselle nommée dosse, qui fut portée en l'astelier du dit suppliant, qui est faiseur de nefs [DU CANGE, dossa.]

ÉTYMOLOGIE

  • Le mot paraît venir de dos, à cause que le côté non équarri de ces planches, restant rond, forme comme un dos.