doublé

1. doublé, e

adj.
1. Multiplié par deux : Un prix doublé.
2. Garni d'une doublure : Un manteau doublé de fourrure.
3. Dont on a réalisé le doublage : La version doublée d'une série télévisée original
4. Qui joint une particularité à une autre : C'est une égoïste doublée d'une hypocrite.

2. doublé

n.m.
Série de deux réussites successives : Athlète qui réussit le doublé au 400 m et au relais.

doublé


doublée

(duble)
adjectif
1. qu'on a multiplié par deux effectifs doublés
2. couture vêtement dont l'intérieur est garni d'un tissu une veste doublée
3. cinéma film dont les voix sont enregistrées dans une autre langue un film américain doublé en français
4. qui est également C'est un incompétent doublé d'un idiot !

double

DOUBLE. adj. des deux genres. Qui vaut, qui pèse, qui contient deux fois autant. Double portion. Double dose. Double charge. Une valeur, une force double d'une autre. Celui qui néglige de faire enregistrer un acte dans le délai prescrit paie double droit. Double décime. Voyez DÉCIME. Payer double prix, ou elliptiquement Payer double.

Il signifie par extension Qui est composé de deux choses pareilles, ou analogues entre elles, ou seulement de même nature, de même espèce. Feuillet double. Fruit double. Le calice de cette fleur est double. Les objets lui paraissent doubles. Un double rang de colonnes. Une double rangée d'arbres. Corps de logis double. Cette maison a une double entrée. Double porte. Double croisée. Double châssis. Double semelle. Une boîte à double fond. Nouer à double noeud. Fermer une porte à double tour. Il lui fallut répondre à cette double accusation. La double autorité qu'il exerce.

Mot, phrase à double entente. Voyez ENTENTE.

En termes de jeu de Domino, Double-as, double-deux, double-trois, etc., Dé sur lequel l'as, le point deux, etc., est répété.

Acte double, Celui dont on fait deux originaux semblables, pour en laisser un entre les mains de chacune des parties intéressées. On met à la fin de pareils actes : Fait double entre nous.

En termes de Commerce et de Banque, Tenue des livres en partie double, Manière de tenir les livres qui consiste à reconnaître à la fois un débiteur et un créancier, dans la rédaction d'un article quelconque, soit de recette, soit de dépense. On dit dans le même sens Tenir les livres en partie double. Comptes en partie double.

En termes de Comptabilité, Double emploi. Voyez EMPLOI.

En termes de Botanique, Fleur double, Celle qui a acquis par la culture un plus grand nombre de pétales qu'elle n'en aurait eu dans l'état naturel. Un cerisier à fleurs doubles. Des jacinthes, des violettes doubles.

En termes de Médecine, Fièvre double; Fièvre double-quarte; Fièvre double-tierce se disait autrefois de Certaines formes de la fièvre intermittente.

En termes de Musique, Double croche, Note qui ne vaut que la moitié d'une croche et dont la queue porte deux barres ou crochets. Intervalle double, Intervalle qui excède l'étendue de l'octave.

Faire coup double. Voyez COUP.

Fam., Mettre les bouchées doubles, Manger à la hâte. Il signifie aussi figurément Exécuter hâtivement, précipitamment une besogne urgente.

Il se dit figurément des Choses plus fortes, de qualité supérieure, de vertu plus efficace que les autres choses de même nature. Encre double. Double bière. Eau de fleurs d'oranger double.

Fêtes doubles, se dit, dans les Rubriques ecclésiastiques, de Certaines fêtes dont l'office est plus solennel que celui des autres; et on appelle Fêtes semi-doubles Celles qui tiennent le milieu entre les fêtes doubles et les simples.

Il signifie figurément Qui a de la duplicité. C'est un homme double. Méfiez-vous de cette femme, c'est un caractère double. C'est une âme double. On dit dans le même sens C'est un homme à double face. Il joue double jeu.

Il est aussi nom masculin et signifie Toute chose qui équivaut à deux fois ce qu'elle était ou à deux fois une autre chose. Ce nombre est le double de tel autre. Sa fortune est augmentée du double. Plus du double. Gagner, perdre le double. Payer le double. Être condamné au double.

Jouer quitte ou double. Voyez QUITTE.

Il désigne aussi une Chose semblable, symétriquement pareille. Le double d'un acte, d'un traité, d'une note, etc., L'un des originaux, ou seulement La copie d'un acte, d'un traité, etc. Double de compte, Celui des originaux de compte que le comptable garde entre ses mains.

Le double du Grand Livre de la Dette publique. On dit aussi DUPLICATA.

Avoir des doubles dans sa bibliothèque, dans son herbier, etc., Avoir deux ou plusieurs exemplaires du même ouvrage, deux ou plusieurs échantillons d'une même plante, etc.

Faire apprendre un rôle en double, Le faire apprendre à l'acteur qui doit le jouer et à un autre qui puisse le remplacer en cas de besoin.

Mettre une chose en double, La replier sur elle-même. Mettre une serviette en double, du linge en plusieurs doubles.

En termes d'Histoire ancienne, il désignait le Corps impalpable qui, selon la croyance des anciens Égyptiens, s'échappait du corps matériel au moment de la mort.

Elliptiquement, AU DOUBLE, Une fois plus. Payer, acheter au double, Je vous le rendrai au double. On dit plutôt aujourd'hui Payer double. Voir double, Voir les objets comme s'ils étaient doubles.

doublé

DOUBLÉ. n. m. Soudure sur un métal commun d'une mince couche d'or, d'argent ou d'un autre métal précieux. Bague en doublé. Voyez PLAQUÉ.

double

Double, Duplex, Geminus, Duplus, Diplois, Le françois use aussi de ce mot par adjonction, pour signifier non pas deux choses accouplées par double, mais une seule chose doublant en grosseur ou valleur, comme double canon, double lance, c'est à dire un canon gros autant une autre fois qu'un canon commun, double ducat, double Henry, double pistolet: c'est à dire un ducat qui vaut autant une autre fois qu'un ducat simple.

Qui a trois doubles, Triplex.

Qui a cinq doubles, Quincuplex.

Le double de quelque escriture, Descriptio, Exscriptio, Imago, Exemplar, Apographum.

J'en ay eu le double de toy, A te librum descripsi. B.

Prendre le double de quelque escriture, Exscribere.

¶ Le double, Dupla pars, Duplio duplionis.

Estre condamné à rendre le double, ou deux fois autant qu'on a desrobé Condemnari dupli.

Dix fois le double, Decuplus.

Double pris, Duplex pretium.

Au double, Duplicato, Foenerato.

double


DOUBLE, adj. DOUBLEMENT, adv. DOUBLER, v. act. [Dou-ble, bleman, blé; 2e e muet aux deux premiers, é fer. au dernier.] Double est, 1°. ce qui vaut, ce qui pèse, ce qui contient deux fois autant. Double logis, double portion, double mesûre. Corps de logis double. Il est oposé à simple. = 2°. Il se dit de deux chôses semblables, qui sont en même endroit. "Double châssis, double porte, double semelle. 3°. On le dit des chôses plus fortes, de plus grande vertu que les aûtres de la même espèce. Encre double. Double bierre, double bidet. — Et dans le style familier, double coquin, double fripon. = 4°. Figurément et en parlant des persones, traitre, dissimulé. "Coeur, esprit, âme double. = Mot à double entente, qui a deux sens diférens.
   DOUBLE, s. masc. Une fois autant. Payer le double, condamner au double. "Je vous le rendrai au double, beaucoup au delà de ce que vous aurez fait. — Mettre une chôse en double, la replier sur elle-même. Mettre une serviette en double.
   DOUBLE, adv. Voir double.
   DOUBLE, anciène monoie qui valait deux deniers. Le noms s'en est conservé dans quelques phrâses proverbiales. "Cela ne vaut pas un double. "Je n'en donerais pas un double. "Il y a tant et pas un double avec, et pas davantage.
   Rem. 1°. Double a souvent diférens sens, suivant qu'il est placé devant ou après le substantif. Avoir un double esprit, et être un esprit double, sont des chôses bien diférentes. — On dit qu'Élisée reçut le double esprit d'Élie. Si l'on disait l' esprit double, on dirait toute aûtre chôse que ce qu'on voudrait dire. Le P. Charlevoix a donc mal placé cet adjectif, quand il a dit: "Il continua à jouer le double personage, qui lui avoit si bien réussi. Il s'agit d'un hypocrite, d'un fourbe, qui ne jouait qu'un personage. On devrait dire, le personage double; mais cet adjectif ne va pas bien avec personage, et il ne se dit point des persones mêmes, du moins quand il est seul. En y ajoutant un aûtre adjectif, je crois qu'on pourrait le dire. "Il continua à jouer le personage double et rusé, qui lui avait si bien réussi.
   2°. * Être en double, ou, comme on dit en Provence, en deux doubles, est une expression, ou vieille, ou bâsse et populaire. "Patrocle se jette sur Thestor, qui, saisi de frayeur sur son char magnifique, étoit tout en double. Mde Dacier, Iliade.
   DOUBLEMENT, pour deux raisons, ou en deux manières. "Il est doublement blâmable. "Il en sera doublement puni. — Il est subst. masc. en termes de Pratique. Enchérir par doublement et par tiercement. = Quelques Auteurs l'ont employé hors des afaires du Palais. "L' Irlande doit le doublement de ses produits à l'Académie d'Agricultûre de Dublin. Anon. "Il est de l'essence de notre sage Politique, de doubler les êtres en tout genre, en proportion de ce que ce doublement est inutile ou même dangereux. Linguet. — Il est à souhaiter que l'usage adopte ce substantif: il serait utile.
   DOUBLER est, 1°. mettre le double; mettre une fois autant. Doubler le nombre, l'ordinaire, la dépense, la somme. Doubler les gardes. — Doubler le pâs, aler plus vîte. — Doubler le Cap (Marine); aler au-delà du Cap. = 2°. Mettre une doublûre, c. à. d. une étofe contre l'envers d'une aûtre. Doubler un habit de velours, de satin, etc = 3°. Au Théâtre, doubler un rôle, un acteur, c'est jouer un rôle au défaut de celui qui en est chargé le premier. — Coyer dit, au figuré, en ce sens, qu'un mari est un personage qu'on double aisément. "L'on n'est jamais exposé à Londres, à ces surprises si désagréables et si communes de nos spectacles de Paris, quand au lieu de l'Acteur atendu, on voit paroître son double; expression très-ridicule, qui présente à l'esprit précisement le contraire de ce qu'elle signifie. Linguet.

Traductions

doublé

lined

doublé

מבוטן (ת), מוכפל (ת), מכופל (ת), מְבֻטָּן, מְכֻפָּל, מֻכְפָּל

doublé

verdoppelt

doublé

zdvojnásobil

doublé

fordoblet

doublé

[duble] adj
[vêtement] → lined
doublé de → lined with
(CINÉMA)dubbed
un film doublé → a dubbed film
double carburateur nmtwin carburettor