doucé

DOUCÉ

(dou-sé) s. m.
Sorte d'émeri.
Au bout de quelque temps [dans le polissage des lentilles], on remplace le premier émeri par un plus fin, en descendant toute la gamme de ceux-ci pour arriver à un émeri presque impalpable appelé doucé.... il faut ensuite rendre brillante la surface que le doucé le plus fin laisse encore mate [NACHET, dans ROBIN, Du microscope, 2e éd. Paris, 1876, p. 18]

ÉTYMOLOGIE

  • Doux.