doux

doux, douce

adj. [ lat. dulcis ]
1. Dont le goût est sucré ou peu accentué : Du miel doux
sucré ; amer, fade : Poire douceCe chorizo est assez douxCidre doux
acide, aigre : Ce chorizo est assez douxCidre doux
fort, pimenté : Cidre doux
2. Qui procure une sensation agréable, un sentiment de bien-être : Shampooing qui rend les cheveux doux
souple, soyeux ; rêche : Le doux parfum du jasminLe doux son de la flûte traversière
suave ; fort : Le doux son de la flûte traversière
3. Qui ne présente aucun caractère excessif : Un climat doux
agréable, clément ; rigoureux, rude : Ses démarrages sont toujours doux
4. Qui agit sans brusquerie ; qui est d'un caractère facile, plein de bienveillance : Un chien très doux
inoffensif ; agressif, méchant : Elle fit un doux baiser à son enfantIl est doux avec ses enfantsUne punition douce
affectueux, tendre : Il est doux avec ses enfantsUne punition douce
bon, indulgent ; dur, sévère : Une punition douce
5. Que l'on peut façonner ; malléable : Acier doux
Eau douce,
qui n'est pas salée (cours d'eau, lacs, sources) : Poisson d'eau douce.
En douce,
Fam. sans se faire remarquer : Elle est partie en douce.
Énergies douces,
énergies tirées de phénomènes naturels et dont la production respecte l'environnement : Les énergies solaire, hydraulique, marémotrice, éolienne sont des énergies douces.
Faire les yeux doux,
regarder amoureusement, souvent avec l'intention d'attendrir.
Médecine douce,
médecine qui s'efforce d'utiliser des moyens tenus pour naturels et dépourvus d'effets secondaires néfastes (on dit aussi médecine parallèle).
n.
Personne sensible, bienveillante : Malgré les apparences, c'est un doux

doux

adv.
Filer doux,
obéir sans opposer de résistance.
Il fait doux,
il ne fait ni trop chaud ni trop froid.

doux

n.m.
Ce qui est doux ; moelleux.

doux

DOUX, OUCE. adj. Dont la saveur est agréable au goût et n'a rien d'aigre, d'amer, d'âpre ou de salé. Le lait, le miel, le sucre sont doux. Orange douce. Amande douce. Huile d'amandes douces. La plupart des vins d'Italie sont doux. Substantivement, L'amer et le doux.

Vin doux se dit du Vin qui n'a pas encore cuvé.

Sauce douce, Sauce faite avec du sucre et du vinaigre.

Eau douce, Eau des rivières, des lacs, des étangs et des fontaines, par opposition à l'eau de la mer, qui est salée. Poisson d'eau douce.

Fig., Marin d'eau douce se dit par raillerie de Quelqu'un qui a navigué seulement sur les rivières, ou qui a peu navigué sur mer et qui se donne des allures de loup de mer.

Il se dit, par extension, de Tout ce qui fait une impression agréable sur les autres sens et qui n'a rien de rude, d'aigre, de piquant, ou de brusque, de trop vif, de trop éclatant, etc. Cela est doux au toucher, à la vue, à l'odorat, à l'ouïe. Avoir la peau douce. Le poil de cet animal est fort doux. Doux comme du satin. Un jour doux. Une lumière douce. De doux reflets. Un doux éclat. Couleur douce. L'effet de ces couleurs, de ces teintes est très doux à l'oeil. Des mouvements, des contours doux et gracieux. Odeur douce. Haleine douce. Doux parfums. Voix douce. Son doux. Un parler doux. Langue douce et harmonieuse. Douce harmonie. Doux ramage. Fig., Une éloquence douce et persuasive. Le doux murmure des eaux.

Par extension, Lime douce, Celle dont les aspérités sont fines et peu saillantes.

Cheval doux, monture douce, Cheval, monture qui ne fatigue point le cavalier. On dit dans le même sens Ce cheval a une allure douce, les allures fort douces, des mouvements doux. Il se dit aussi d'un Cheval qui n'est ni fringant ni ombrageux.

Voiture douce, Voiture bien suspendue, qui ne fatigue point, qui ne fait pas éprouver de secousses, de cahots.

Escalier doux, pente, montée douce, Escalier, pente, montée, qui ne sont pas rudes, qu'il est facile de monter, de gravir. On dit, dans un sens analogue, Une descente douce.

En termes de Grammaire grecque, Esprit doux, Signe en forme de virgule (') qui se place au-dessus d'une lettre, pour indiquer l'absence d'aspiration, comme dans esti (il est).

DOUX signifie, en parlant de l'État de l'atmosphère, Qui est d'une température agréable, qui n'est ni trop chaud, ni trop froid, et qui est calme. L'air est doux. Un temps doux. Il fait très doux.

Pluie douce, Pluie menue, plus chaude que froide, qui tombe sans orage.

Chaleur douce, Chaleur modérée, en parlant de la Température d'un corps quelconque. On dit dans le même sens Un feu doux.

Il signifie quelquefois Qui est calme, tranquille. Un doux sommeil. Le doux silence des bois. Un doux repos. De doux loisirs. De douces occupations. Mener une vie douce. Avoir une mort douce.

Il signifie aussi figurément Qui est humain, traitable, affable; et alors il est opposé à Rude, cruel, farouche, violent. Un peuple doux et hospitalier. Caractère doux. Humeur douce. Naturel doux. Des moeurs douces. Il est doux comme un agneau. Cet animal est fort doux. Elle est douce et caressante. Un gouvernement doux. En ce sens il peut se dire substantivement. Heureux les doux.

Il signifie également Qui est peu pénible, peu difficile à supporter, à endurer, à observer, qui n'est pas imposé ou infligé avec trop de rigueur. Le service est fort doux dans cette maison. C'est, après tout, une condition assez douce. C'est un devoir bien doux à remplir. Des peines douces. Un châtiment doux. C'est un supplice trop doux. Une raillerie douce.

Il signifie encore Qui dénote ou semble exprimer une disposition bienveillante, affectueuse, ou la candeur, la sérénité, la bonté habituelle de l'âme. Un doux sourire. De doux regards. Parler d'un ton doux. Une physionomie, une mine douce. Avoir le regard doux et caressant. Un doux maintien. Un air doux et insinuant.

Fam., Faire les yeux doux, les doux yeux, Regarder en donnant à ses yeux une expression de tendresse. Faire les yeux doux à une femme.

De douces paroles, Des paroles obligeantes, flatteuses, ou Des propos tendres, galants. On dit aussi De doux propos.

Billet doux, Billet d'amour, de galanterie.

Il signifie encore, au figuré, Qui émeut agréablement, qui flatte ou qui touche agréablement l'esprit, le coeur, l'imagination. Un doux baiser. De doux entretiens. De douces jouissances. De douces illusions. Une douce émotion. De doux transports. De douces larmes. Une douce surprise. Un doux souvenir. Une douce espérance. De doux reproches. De doux liens. Une douce union. Le doux penchant qui l'entraîne. C'est un homme dont le commerce est fort doux. Il n'y a rien de si doux que de vivre avec ses amis. Substantivement, Passer du grave au doux.

Il peut signifier encore Qui est peu accentué. Une douce ironie. Une gaieté douce. Une douce mélancolie.

Il signifie de même, en parlant des Métaux, Dont les parties sont bien liées, qui se plie aisément sans se casser. Le cuivre fin est doux, mais l'alliage le rend aigre. Le fer le plus doux est le plus propre à faire de l'acier.

Il s'emploie adverbialement dans les deux phrases familières et figurées qui suivent :

Filer doux, N'opposer aucune résistance à quelqu'un que l'on craint. C'est un homme avec qui il faut filer doux. Quand il comprit à quoi il s'exposait, il fila doux.

Il avale cela doux comme lait, se dit de Celui à qui l'on a fait quelque offense et qui n'en témoigne aucun ressentiment. On le dit aussi d'une Personne vaine qui ajoute aisément foi aux flatteries et d'un Homme simple à qui l'on fait accroire les choses les plus éloignées de la vérité.

TOUT DOUX, loc. adv. dont on se sert familièrement pour reprendre quelqu'un qui s'emporte, qui s'échauffe trop. Tout doux, tout doux, s'il vous plaît.

doux


DOUX, OUCE, adj. [Doû et devant une voyelle doûz, long; dou-ce, 2e e muet.] Qui fait une impression agréable à nos sens. "Le sucre, le lait, le miel sont doux. Orange douce, amande douce, etc. Il est oposé à aigre, amer, piquant, âpre ou salé. Douce haleine, doux parfum; voix douce; doux murmure; doux regard; avoir la peau douce. Doux ramage, lime douce, etc. — On dit par extension, 1°. un air, un temps doux, qui n'est ni trop chaud, ni trop froid. Il fait doux. "Une douce température d'air. = 2°. Un doux zéphir, un petit vent frais et agréable; une pluie douce, qui tombe sans orage. = 3°. Il se prend pour tranquille. "Un doux someil, un doux repôs, le doux silence des bois. Mener une vie douce; être dans une situation assez douce; une douce mélancolie, douce langueur, mort douce. = 4°. Au figuré, en parlant de l'humeur et de l'esprit, humain, affable, clément. Et il est oposé à rude, farouche, sévère, violent: "Esprit, naturel doux, humeur douce. "Il faut qu'un Prince soit doux à ses sujets. Doux reproches, raillerie douce. = 5°. Agréable à l'esprit et au coeur. "Il est doux de vivre avec ses amis. "C'est une chôse bien douce que l'indépendance. = 6°. Il se dit des métaux, dont les parties sont bien liées et qui se plient aisément sans se casser. "Le fer le plus doux est le plus propre à faire l'acier. "Le cuivre fin est doux, mais l'alliage le rend aigre. = 7°. Doux se combine avec d' aûtres mots, et dans divers sens. — Vin doux, qui n'a pas encore cuvé. — Cheval doux, qui ne fatigue point le cavalier, ou qui n'est pas fringant, ni ombrageux. — Voitûre douce, qui ne fatigue pas. — Style doux, qui n'a rien de rude, qui est aisé et coulant. — Vûe douce, qui a d'agréables repôs, des prairies, de petits bois à une mediocre distance. — Billet doux, billet de galanterie. — Faire les yeux doux, ou les doux yeux à une femme (le 1er est le meilleur), lui témoigner de l'amour, lui rendre des soins. — Filer doux, soufrir patiemment une injûre par crainte, ou par respect, etc. On troûvera les autres significations, en cherchant les mots avec lesquels doux se combine.
   REM. 1°. Doux se plait à précéder. "Les doux accens, le doux murmure, la douce pente.
   Un docile ruisseau, qui, sur un lit pierreux,
   Tombe, écume et roulant avec un doux murmure,
   Des champs désaltérés ranime la verdûre.
       De Lille.
"On n'entendoit plus que le gazouillement des eaux ou la douce haleine des zéphirs. Télém. = Il est pourtant des ocasions où l'usage veut qu'il suive le substantif, et où il serait ridicule de le faire précéder. Doux air, doux temps, douce orange, douce amande, doux style, doux billet, etc. etc. choqueraient l'oreille. Doux cheval, douce voitûre ne l'ofenseraient pas moins. — Tout ce qu'on peut dire en général, c'est que dans le style poétique et oratoire, on peut plutôt le faire marcher devant; et dans le style simple et familier le placer après.
   2°. Doux signifiant bon, clément, favorable, régit quelquefois la prép. à devant les noms. "Ulysse étoit doux à ses peuples, comme un père à ses enfans. Mde Dacier, Odyssée. Voy. n°. 4°.
   3°. Avec le v. être, impersonel, il régit la prép. de et l'infinitif. "Il est doux de jouïr dans la solitude des plaisirs innocens, que rien ne peut ôter aux Bergers. Télém. Voy. n°. 5°.
   Il est doux de trouver dans un Amant qu'on aime,
   Un Epoux que l'on doit aimer.
   Doux, humain, bénin. Voy. BÉNIN.
   En style proverbial, avaler doux comme lait, se dit d'un homme, qui par bassesse d'âme soufre un afront sans se plaindre, ou d'un homme vain, qui ajoute aisément foi aux flateries les plus excessives, ou d'un homme crédule et simple à qui l'on fait acroire les chôses les moins vraisemblables. — Entre doux et hagard, moitié rude et moitié doux. "Des yeux entre doux et hagard. — Il l'a regardé entre doux et hagard, avec un mécontentement déguisé sous une aparence de douceur.
   Tout doux! Interjection. Arrêtez, prenez garde. Tout doux! Tout doux, s'il vous plait. Ne vous emportez pas. Modérez-vous. "Tout doux, monsieur, répondit l'aûtre avec chagrin, laissons-là les réflexions sur le commis. Mariv.

Traductions

doux

(du)

douce

mild, süß, sanft, entzückend, lieblich, lind, reizend, stumpf, Süß-, wohltuend, glatt, weichsoft, mild, gentle, sweet, tender, fresh, cuddly, meek, mellow, bland, blunt, smoothmild, zacht, liefelijk, zachtaardig, zachtmoedig, zachtzinnig, zoel, zoet, bot, stompממותק (ת), מתוק (ת), פלומתי (ת), מָתוֹקlieflik, soetdolç, plàcid, suausladký, tupý, měkký, mírný, tichýmild, sløv, sød, stump, blød, dæmpetdolĉa, malakra, mildasuave, dulce, blando, apacible, embotado, obtusolempeä, makea, tylppä, tylsä, mieto, pehmeä, varovainenédes, tompamanismjúkurdolce, mite, lieve, morbido, smussato, spuntato, benino, blandosuavisbutt, sløv, søt, stump, mild, myksłodki, tepy, łagodny, miękkisuave, ameno, brando, cego, doce, embotado, meigo, obtuso, maciodulceтупой, сладкий, мягкий, умеренныйblid, mild, ovass, söt, mjuk, svag-tamuaheste, hoş, tatlı, yassi, ılımlı, yumuşakγλυκός, απαλός, ήπιος, μαλακόςخَفِيفٌ, نَاعِم, هادِئblag, mekan, nježanマイルドな, 柔らかい, 静かな부드러운, 순한แผ่วเบา, ซึ่งมีรสชาติอ่อน, อ่อนนุ่มmềm, mềm mịn, nhẹ柔和的, 温和的, 软的 (dus)
adjectif
1. agréable à toucher une peau douce
2. agréable à entendre une musique douce
3. qui n'est pas fort une lumière douce une saveur douce faire cuire à feu doux
4. gentil, agréable C'est quelqu'un de très doux.

doux

[du, dus]
adj
(= lisse, moelleux, pas vif) → soft
(= non calcaire) [eau] → soft
(= sucré) → sweet
du cidre doux → sweet cider
(= agréable) [chaleur] → gentle
(= peu fort) [moutarde] → mild
les drogues douces → soft drugs
(= clément) [climat] → mild
Il fait doux aujourd'hui → It's mild today.
(= pas brusque) → gentle
C'est quelqu'un de très doux → He's a very gentle person.
nf
en douce [partir] → on the quiet
Il m'a donné cinquante euros en douce → He slipped me 50 euros on the quiet.