driller

DRILLER

(dri-llé, ll mouillées) v. n.
Courir, aller vite et légèrement.
Voyez comme il drille [, Académie, édit. de 1718]
Toute la cour drille vers la Guienne [SCARRON, dans RICHELET]
Je m'en vais tout de bon promptement t'étriller, Si tu ne fuis bien vite et ne pense à driller [, Hist. du théâtre français, t. X, p. 117, dans LACURNE]
Tombé en désuétude.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Il sembloit voir une armée drillante de fourmis qui porte et traisne en sa fourmilliere tout ce qu'elle trouve [CARLOIX, V, 4]

ÉTYMOLOGIE

  • L'origine en paraît être le verbe anglais to drill, qui signifie percer, s'échapper.
    Driller avait aussi le sens de briller : Comme le feu dans la fournaise, Enseveli dessous la braise, Drille et flamboye estincelant [R. BELLEAU, Œuvres, t. I, p. 20, dans LACURNE]
    On ne voit point au ciel tant d'estoiles flambantes Driller au firmament... [RONS., 845]
    (voy. BRILLER 2 ; on a confondu ce briller et driller).