dunette

(Mot repris de dunettes)

dunette

n.f.
Local fermé placé sur le pont arrière d'un navire et qui s'étend en largeur d'un bord à l'autre : Le commandant est dans la dunette.

DUNETTE

(du-nè-t') s. f.
Terme de marine.
Étage élevé à la partie postérieure du gaillard d'arrière d'un navire ; le plancher en est à la hauteur d'environ cinq pieds et demi (dans un vaisseau) au-dessus du gaillard, et s'étend du mât d'artimon au couronnement, servant de plafond à la chambre du conseil et à quelques chambres destinées au capitaine et à d'autres officiers [JAL, ]
La partie supérieure de la dunette. Se promener sur la dunette. Nous montâmes sur la dunette pour voir de plus loin.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Et d'avantage dès ce temps où commença une si furieuse et continuelle batterie d'artillerie contre les durettes [petits fortins] que les Anglois avoient fait bastir avec une incroyable despense pour la secureté des navires entrans au havre de Boulogne [, Oraison du chancelier de France, 1550, dans JAL.]

ÉTYMOLOGIE

  • Diminutif de dune, hauteur.

dunette

DUNETTE. n. f. T. de Marine. Construction élevée sur le gaillard d'arrière de certains navires pour y loger des officiers, et principalement le commandant. Loger dans la dunette. Il se dit aussi de la Partie supérieure de la dunette formant un pont. La dunette sert souvent de lieu de promenade aux officiers. Les officiers montèrent sur la dunette pour voir de plus loin.