duplique

DUPLIQUE

(du-pli-k') s. f.
Terme de pratique ancienne. Réponse à une réplique. Les dupliques furent abolies par l'ordonnance de 1667. Dans le langage général, toute espèce de réponse à une réplique.
On n'a omis que ce que ce premier écrit omet, qui est un fatras de répliques et de dupliques de part et d'autre [SAINT-SIMON, 398, 116]
Adj. Ancien terme de musique. Consonnance duplique, consonnance exprimée par un rapport double du rapport qui exprime une autre consonnance.

ÉTYMOLOGIE

  • Voy. DUPLIQUER.

duplique

DUPLIQUE. s. f. T. de Pratique ancienne. Réponse à une réplique. Les dupliques furent abolies par l'ordonnance de 1667.

duplique

Duplique, Tertia depulsio, Duplicatio.

Repliques, dupliques, tripliques, quadrupliques, Contradictiones secundae, tertiae, quartae. B.

La duplique du defendeur, Actio rei secunda. B.

duplique


DUPLIQUE, s. f. DUPLIQUER, v. neut. [Duplike, ; 2e e muet au 1er, é fer. au 2d.] Termes de Pratique. Réponse à des Répliques. — Fournir des Dupliques.

Traductions

duplique

תשובת הנתבע (נ)