dur


Recherches associées à dur: œuf dur

dur, e

adj. [ lat. durus, solide ]
1. Qui ne se laisse pas facilement entamer, plier, tordre, couper : Un acier dur
résistant ; doux, ductile : Les muscles de cet athlète sont dursViande dureDu nougat dur
ferme : Viande dureDu nougat dur
coriace ; tendre : Du nougat dur
2. Qui manque de souplesse, de confort : Le matelas est dur
3. Qui oppose à l'effort une certaine résistance, qui ne cède pas facilement à une poussée : Le pot de confiture est dur à ouvrir.
4. Qui exige un effort physique ou intellectuel : Le travail dans les vignes est devenu trop dur pour lui
pénible : Cet exercice de mathématiques est dur
5. Qui est pénible à supporter : Dans cette région, l'hiver est dur
rigoureux, rude ; clément, doux : La vie est dure pour ces familles
6. Qui affecte les sens de façon violente et produit une impression désagréable : L'éclairage est trop dur
cru ; doux, tamisé, voilé : Un présentateur dont la voix est dure
7. Qui supporte fermement la fatigue, la douleur : Une sportive dure à la peine
endurant, énergique, résistant : Un enfant dur au mal
8. Qui est difficile à émouvoir ; qui manque de bonté, de bienveillance : Il est dur avec ses enfants
insensible ; sensible, tendre : La critique a été dure pour son film
9. Se dit d'un enfant difficile à éduquer, rebelle à toute discipline : Notre fille est dure
10. Qui refuse toute conciliation, tout compromis, notamm. en matière politique : La tendance dure d'un syndicat
Avoir la tête dure,
être entêté, obstiné.
Avoir la vie dure,
Fam. résister à la maladie, en parlant de qqn ; subsister, en parlant de qqch : Cette croyance a la vie dure.
Avoir l'oreille dure ou être dur d'oreille,
entendre mal.
Eau dure,
eau très calcaire qui ne mousse pas avec le savon.
Être dur à cuire,
Fam. être très endurant, très résistant physiquement ou moralement.
Mener ou faire ou rendre la vie dure à qqn,
le maltraiter, lui créer sans cesse des difficultés : Ses frères lui ont rendu la vie dure.
Œuf dur,
dont le blanc et le jaune ont été solidifiés dans la coquille par une cuisson prolongée.
n. Fam.
1. Personne qui n'a peur de rien : Ces adolescentes jouent les dures
2. Personne qui n'accepte aucun compromis : Elle doit s'imposer aux purs et durs du parti.

dur

adv.
1. Avec énergie, ténacité : Il a travaillé dur pour obtenir ce poste
2. Avec force, avec violence : J'ai dû frotter dur pour enlever les taches

dur

n.m.
Ce qui est dur, résistant, solide : S'asseoir sur du dur.
Construction en dur,
en matériaux durs (brique, pierre).

dur

DUR, URE. adj. Qui, par suite de sa fermeté, est difficile à pénétrer, à entamer. Pierre dure. Dur comme marbre.

Il est quelquefois simplement opposé à Tendre, mou. Pain dur. OEuf dur. Viande dure. Un lit dur. Chaise fort dure.

Fig., Avoir l'oreille dure, être dur d'oreille, N'entendre pas bien, être un peu sourd.

Il signifie figurément Qui est insensible, inhumain, très sévère. Cet homme est dur et sec. Il est fort dur pour ses domestiques. Par extension, Caractère dur, âme dure, coeur dur.

Il se dit, dans un sens analogue, des Dehors, des manières, des discours. Il a les traits durs, la mine dure, le regard dur et farouche. Ton dur. Manières dures. Paroles dures et offensantes. Termes durs. Réponse dure et sèche.

Il signifie encore Qui est fâcheux, affligeant, difficile à supporter. Il est dur de se voir calomnier. Il a reçu un traitement bien dur. C'est une dure nécessité. Dire à quelqu'un de dures vérités.

Les temps sont durs; La vie est dure, Diverses conditions font que certaines personnes, certaines classes de la société ont de la peine à vivre.

Il signifie également Qui est pénible. Mener une vie dure.

Rendre la vie dure à quelqu'un, Le tourmenter, le rendre malheureux.

Il signifie en outre Qui est rude et désagréable à l'oreille, sans harmonie. Une voix dure. Des vers durs. Un style dur.

Il signifie, en termes de Beaux-Arts, Qui est marqué trop fortement, qui est raide ou heurté. Son dessin est correct, mais dur. Ces contours sont durs.

Il signifie quelquefois Qui est difficile. Être dur à émouvoir.

Fig. et fam., Cela est dur à digérer; Voilà qui est dur à avaler, se dit d'une Chose inattendue et fâcheuse qui vous survient.

Être dur à la détente. Voyez DÉTENTE.

Il signifie encore Qui résiste à, qui supporte. Un homme dur au travail, à la peine. Dur au mal.

Fam., Avoir la vie dure, Résister fortement à la maladie et aux autres causes de mort.

Substantivement, Coucher sur la dure, Coucher sur la terre, sur le plancher ou sur des planches.

Il s'emploie adverbialement dans l'expression figurée et familière, Il croit dur comme fer tout ce qu'on lui dit, Il est extrêmement crédule.

dur

Dur, m. Est le contraire de mol, et vient directement de ce mot Latin Durus. Pain dur, Caillou dur. Il se prend aussi pour difficile. Nicole Gilles en la vie de Philippe de Valois: Iceluy Pape Benedict fut dur à donner benefices à nulles gents, s'ils n'estoient dignes de les avoir, c. difficile. Et cela est dit ainsi, parce que ce qui est dur, contretient, et ne se laisse flechir comme ce qui est mol. Flecti nequit. Ainsi dit-on une fortune sinistre, ou une melancholie estre dure à passer, Toleratu difficilem. On le prend aussi pour rude, comme, C'est un homme dur et rude, Homo rigidus, Acerbus, inclemens, Et quelquesfois pour aspre, Asper. comme, Autheur dur en ses escrits, Stylo aspero, Salebroso, Ferreus scriptor. Et quelquefois pour grossier et lourd, pesant, et tardif à comprendre, comme, Esprit rude, Rude ingenium.

Dure, f. penacut. A les mesmes significations que le masculin Dur, Pierre dure, Durus lapis. C'est une chose dure à voir, Acerbum spectacuculum, Spectatu res horrida.

Fort dur, Praedurus.

Dur et aspre, Ostreatus.

Dur quasi comme corne, Corneolus.

Qui est entre dur et mol, Cartilaginosus.

Dur et malaisé à entendre, Confragosum.

¶ Devenir dur comme corne, Cornescere.

Une chose dure comme arene, Arenacea duritia.

Coucher sur la dure, Iacere humi.

dur


DUR, DûRE, adj. [1re lon. au 2d.] 1°. En parlant des chôses, ferme, solide, dificile à pénétrer, à entamer. Dur comme marbre, comme fer. "Le porphyre est une sorte de marbre extrêmement dur. = Quelquefois il est simplement oposé à tendre, mou. Pain, oeuf dur: lit dur, chaise dûre, viande dûre. — Avoir l'oreille dûre, ou, être dûr d'oreille, n'entendre pas bien clair, être un peu sourd. = 2°. En parlant des persones, ou de ce qui y a raport, fâcheux, rude, inhumain, insensible. "C'est un homme dur et impitoyable; il a un caractère dur, l'ame dûre, le coeur dur. "Paroles, manières dûres, termes durs, réponse dûre et sèche. — On dit, dans un sens aprochant: "Cela est bien dur, bien fâcheux. "C'est une dûre nécessité. = 3°. Rude, austère. "Mener une vie dûre. "Cet homme me rend la vie dûre. = 4°. Dificile. "Dur à émouvoir; dur à digérer, ou, de dûre digestion. "Marchandise dûre à la vente. = 5°. Il a plusieurs aûtres sens, suivant les noms qu'il afecte. Vin dur, âpre. Voix dûre, rude et désagréable. Vers durs, peu coulans, désagréables à l'oreille. Style dur, qui n'est point facile, point coulant. Tête dûre, qui ne comprend et ne retient que dificilement. Le temps est dur, ou, les temps sont durs, tout le monde a de la peine à vivre. "Les temps sont durs, dites-vous: mais s'ils le sont pour vous, qui regorgez de biens, que doit-ce être des pauvres, qui ont si peu de ressources, et qui manquent de pain? = En style proverbial, homme dur à la desserre, de qui on ne saurait tirer de l'argent.
   DûRE, s. f. Coucher sur la dûre, sur la terre, sur le plancher, sur des planches, sur des paillasses piquées: coucher dûrement.
   REM. Dur, fâcheux, joint au verbe être, régit de ou à; le 1er, quand ce verbe est impersonel, le 2d, quand il est dans son emploi ordinaire. "Il est dur d'entendre ces reproches. "Ces reproches sont durs à entendre.
   DUR, adv. "Il entend dur: il est un peu sourd. "Il croit cela dur comme fer; fermement, st. fam.

Synonymes et Contraires

dur


dur

adverbe dur
1.  Familier. Avec ardeur.
2.  Familier. Avec violence.
Traductions

dur


dure

(dyʀ)
adjectif
1. qui ne se casse pas, ne se déforme pas facilement du pain dur une viande dure
2. difficile à supporter un hiver dur avoir une vie dure
3. difficile à faire C'est dur, je n'y arrive pas.
4. sévère être dur avec qqn

dur

hart, schwer, schwierig, Hart-, harsch, zähhard, difficult, tough, inconvenient, callous, harsh, arduoushard, moeilijk, stug, lastig, onzacht, slim, zwaar, taai, beton, hard [werken, ijzer, nadenken], onverzettelijk persoon, stevig materiaal, taaie, pezig, zuurאכזר (ת), יצוק (ת), נוקשה (ת), קישח (ת), קרני (ת), קשה (ת), קשוח (ת), קשיח (ת), יָצוּק, נֻקְשֶׁה, קַרְנִי, קָשֶׁה, קָשׁוּחַ, קִשֵּׁחַ, קָשִׁיחַmoeilikdificilhård, vanskelig, barsk, sværmalfacila, malmoladuro, difícil, firme, fuertekova, vahva, vaikeakemény, nehézbengis, kerasharður, þungur, vandurdifficile, pesante, duro, dura, ferreo, tostodurusvanskelig, hård, hard, tøfftrudny, nieustępliwy, twardydifícil, duro, afanoso, dificultoso, rígido, resistentedur, greu, tarehård, svår, mödosam, tuff-gumuγερός, σφιχτός, χαλεπός, δυσχερής, σκληρόςтвёрдый, жесткий, сложный, твердыйصَعْب, صُلْب, قَاسٍpevný, těžký, tvrdýčvrst, težak, tvrd丈夫な, 困難な, 堅い단단한, 어려운, 질긴แข็ง, ที่ทนทาน, ยากsağlam, sert, zorcứng, gai góc, khó khăn困难的, 强硬的, 硬的
adverbe
1. avec force frapper dur
2. beaucoup travailler dur

dur

[dyʀ]
adj
[pierre, siège] → hard; [viande] → tough
[travail, problème] → hard
[lumière, voix, climat] → harsh
(= sévère, maître) → hard (= discipline) → harsh
être dur avec qn → to be hard on sb
mener la vie dure à qn → to give sb a hard time
(= cruel) → hard, hard-hearted
[porte, col] → stiff
advhard
travailler dur → to work hard
nm/f (= personne) → tough guy
nm
en dur [bâtiment, installations] une construction en dur → a permanent structure
construire en dur → to build a permanent structure
nf
à la dure [élever un enfant] → the hard way; [dormir] → rough
sur la dure [dormir] → rough