e-la-fa

E-LA-FA

(é-la-fa) s. m.
Terme d'ancienne musique. Dénomination donnée au ton de mi bémol, à l'époque où l'on solfiait par les muances.