écrit

(Mot repris de ecrit)

1. écrit, e

adj.
1. Tracé par l'écriture ; fixé par écrit : Un titre écrit en rouge. Elle a obtenu de lui une confession écrite.
2. Couvert de signes d'écriture : Un cahier écrit sur toutes les pages vierge
3. Exprimé par le moyen de l'écriture (par opp. à oral) : Épreuves écrites d'un concours. Une promesse écrite verbal
4. Exprimé par des signes visibles : La méchanceté est écrite sur son visage.
5. Qui semble fixé par le destin ; irrévocable : Ils se sont rencontrés, c'était écrit ! ça devait arriver ; fatal, inévitable

2. écrit

n.m.
1. Ce qui est écrit : Les paroles s'envolent, les écrits restent.
2. Document écrit portant témoignage : Ces écrits l'ont innocenté.
3. Ensemble des épreuves écrites d'un examen, d'un concours (par opp. à oral) : L'écrit dure quatre heures.
4. Ouvrage littéraire ou scientifique : Chercher des écrits sur la vie au Moyen Âge livre, œuvre, publication
À l'écrit,
en écrivant : Il s'exprime mieux à l'écrit qu'à l'oral.
Par écrit,
sous la forme écrite, sur le papier : Indiquez vos motivations par écrit.

ÉCRIT2

(é-kri ; le t ne se lie pas ; au pluriel, l's se lie : des é-kri-z élégants) s. m.
Papier ou parchemin sur lequel une chose est consignée avec des lettres. Passez-moi cet écrit.
Tiens, perfide, regarde et démens cet écrit [RAC., Baj. V, 4]
Ces archives des lois, ce vaste amas d'écrits [VOLT., Orphel. II, 5]
Un mot d'écrit, une lettre très courte, un écrit très court.
Que dites-vous du tour et de ce mot d'écrit ? [MOL., Éc. des f. III, 4]
En écrit, par écrit, sur le papier, par opposition à de vive voix.
Vous pouviez vous passer de mes embrassements, Me faire par écrit de tels remercîments [CORN., Nic. II, 2]
Ils commencèrent à publier leurs prophéties par écrit [BOSSUET, Hist. I, 6]
Jusque-là Dieu n'avait rien donné par écrit [ID., ib. II, 3]
L'ordre que je lui avais donné par écrit de tuer Philoclès [FÉN., Tél. XII]
En procédure, instruction par écrit, affaire instruite par écrit. Procès par écrit, instruction, affaire, procès où tout est fait par écrit. Preuve par écrit, par opposition à preuve testimoniale. Mettre en écrit, par écrit, consigner par écrit, coucher par écrit, écrire une chose pour s'en souvenir, ou exposer une chose dans un écrit, dans un mémoire.
Une autre fois je mettrai mes raisonnements par écrit pour disputer avec vous [MOL., Festin, I, 2]
Je n'ai point de repos qu'il ne soit en écrit [BOILEAU, Sat. VII]
Tu te souviens qu'au village on t'a dit, Que ton maître est gagé pour coucher par écrit Les faits d'un roi plus grand en sagesse, en vaillance, Que Charlemagne aidé des douze pairs de France [ID., Épît. X]
Acte, convention écrite. Ils ont fait un écrit. Signer un écrit.
Ouvrage littéraire ou scientifique.
Mais je lui disais, moi, qu'un froid écrit assomme [MOL., Mis. I, 2]
J'ai vu un écrit que vous avez publié [PASC., Prov. 11]
Les écrits qu'ils faisaient étaient entre les mains de tout le peuple [BOSSUET, Hist. II, 4]
Tes écrits, il est vrai, sans art et languissants, Semblent être formés en dépit du bon sens [BOILEAU, Sat. II]
Il n'est valet d'auteur ni copiste à Paris Qui, la balance en main, ne pèse les écrits [ID., Sat. IX]
Et ses écrits tout seuls doivent parler pour lui [ID., ib.]
Mais nous autres faiseurs de livres et d'écrits, Sur les bords du Permesse aux louanges nourris [ID., Épît. VI]
Si.... Tu t'allais engager à polir un écrit [ID., ib. X]
Surtout qu'en vos écrits la langue révérée Dans vos plus grands excès vous soit toujours sacrée [ID., Art p. I]
Tel écrit récité se soutint à l'oreille, Qui, dans l'impression au grand jour se montrant, Ne soutient pas des yeux le regard pénétrant [ID., ib. IV]
En général, écrit se dit des ouvrages en prose. Il peut bien désigner collectivement des poëmes, mais il n'a pas ce sens par lui-même. Les Grecs faisaient la même distinction que nous ; ils distinguaient les ouvrages en prose et les poëmes.
Autrefois leçons qu'on écrivait sous un professeur de théologie ou de philosophie qui dictait. J'ai encore tous mes écrits de philosophie. On dit aujourd'hui cahiers.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Et les escritz que je ai aportez [, Ronc. p. 22]
    Pris i furent si livre [ses livres] et trestuit si escrit [, Th. le mart. 152]
  • XIIIe s.
    Si com à St Denis en escript [je] le trovai [, Berte, LVII]
    ....Li livres anciens.... Où sa mort trovons en escript, Si cum Suetonius l'escript [, la Rose, 6481]
    Et tout cil qui s'i acordent doivent estre mis en escrit comme acordans [BEAUMANOIR, 81]
    Nus [nul] n'est tenu à baillier en escrit à averse partle le dil de ses tesmoins [ID., XXXIX, 57]
    Quant mon non fu mis en escrit, si me mena l'amirant dedans le pavillon, là où les barons estoient [JOINV., 242]
  • XVe s.
    Car par escript vous a pleu me donner Ung doux confort [CH. D'ORL., Bal.]
  • XVIe s.
    Ayant redigé par escrit en deux livres tout ce qu'il avoit fait en ceste charge, il n'en put sauver ny l'un ny l'autre [AMYOT, Cat. d'Ut. 51]
    Autant de fois que l'on transcrit, Autant corrige on son escrit [LEROUX DE LINCY, Prov. t. II, p. 128]

ÉTYMOLOGIE

  • Écrit 1 ; wallon, skryeg ; provenç. escrit ; espagn. escrito ; ital. scritto.

écrit

ÉCRIT. n. m. Ce qui est écrit sur du papier, sur du parchemin. Il tira un écrit de sa poche.

Il se dit principalement d'un Acte, d'un mémoire portant promesse, convention. Signer un écrit. Faire un écrit. Écrit sous seing privé. Écrit double.

Mettre par écrit, rédiger par écrit, exposer par écrit, Écrire quelque chose, ou le consigner, l'exposer dans un écrit, dans un mémoire. Mettez-moi cette adresse par écrit. Il voulut que ces instructions fussent rédigées par écrit. Exposer ses raisons par écrit. On dit de même, populairement, Coucher par écrit.

En termes de Procédure, Instruction par écrit, Instruction dans laquelle les parties exposent leurs moyens seulement par écrit; après quoi, il est fait rapport à l'audience par un des juges du tribunal. On dit dans le même sens Procès par écrit et, dans un sens analogue, Instruire une affaire par écrit.

En termes de Jurisprudence, Preuve par écrit, Preuve qui résulte d'un écrit, par opposition à Preuve testimoniale.

Mettre une chose en écrit, par écrit, pour s'en ressouvenir, En prendre note, l'écrire sur son carnet, sur quelque morceau de papier.

Il se dit en outre d'un Ouvrage de l'esprit de peu d'étendue. C'est un écrit plein de goût. Écrit politique. Des écrits séditieux.

Il se dit aussi, mais seulement au pluriel, des Ouvrages quelconques de l'esprit. Ses écrits ne seront imprimés qu'après sa mort. Les écrits de Voltaire, de J.-J. Rousseau.

écrit


ÉCRIT, s. m. [Ekri: 1re é fer. On ne prononce pas le t.] 1°. Ce qui est écrit sur du papier. "Quel écrit est cela? Il me présenta un écrit, où je ne compris rien. = 2°. Acte, témoignage qu'on done par sa signature. "Il désavoue son écrit; il plaide contre son écrit. = 3°. Au pluriel, livres, traités, manuscrits, ou imprimés. "Les écrits des Professeurs, des Auteurs.
   PAR ÉCRIT, adv. "Remontrances par écrit; mettre par écrit; écrire ce qu'on a lu, ce qu'on a pensé. — Familièrement, coucher par écrit. "Il couche bien par écrit, il écrit en bons termes.

Synonymes et Contraires

écrit

adjectif écrit
Transcrit par l'écriture.

écrit

nom masculin écrit
Traductions

écrit

כְתב (ז), כתוב (ת), כְּתָב, כָּתוּבbeschreven [papier], geschreven, schrijf-, voorbestemd, schrift, geschrift, stukwritten, writ, document, scriptSchrift, schriftlichγραπτόςiscritto, scrittoписане寫作skrivning쓰기เขียน (ekʀi)
nom masculin
1. document rédigé les écrits d'un philosophe
rédigé, sur le papier Je veux une preuve par écrit.
2. langue écrite À l'écrit, on utilise plutôt ce mot.
3. examen où l'on rend une copie passer l'écrit avant l'oral

écrit

[ekʀi, it]
pp de écrire
adj
bien écrit → well written
mal écrit → badly written
nm
(= document écrit) → document
par écrit → in writing
(= examen) → written paper
L'écrit d'anglais a lieu la semaine prochaine → The written paper in English is next week.
(= œuvre) → work