effaçable

(Mot repris de effaçables)

effaçable

adj.
Qui peut être effacé : Une encre effaçable indélébile

EFFAÇABLE

(è-fa-sa-bl') adj.
Qu'on peut effacer.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Prens à ceste heure ton ploy [pli] non effassable [JEHAN LEMAIRE, Pallas parlant à Paris.]

effaçable

EFFAÇABLE. adj. des deux genres. Qui peut être effacé. Cette écriture est effaçable avec de l'eau-forte. Fig., Les impressions de jeunesse sont malaisément effaçables.

effaçable


EFFAÇABLE, ou EFAÇABLE, adj. EFACER, v. a. EFAÇûRE, s. f. [1re é fer., 3e dout. au 1er, é fer. au 2d, lon. au 3e.] Efaçable, qui peut être éfacé. Il n'est guère usité, quoique son contraire, inéfaçable, soit fort en usage. L'Acad. le met sans remarque. "Il n'y a point d'écriture qui ne soit effaçable, avec l'eau forte.
   EFACER, rayer. Ôter les marques, les vestiges de ce qui était écrit, peint ou gravé, etc. Efacer une ligne, deux lignes, un mot, plusieurs mots. "Le temps a effacé les traits, les couleurs de ce tableau. = Figurément, éfacer les idées, le souvenir; éfacer une chôse de la mémoire, etc. "Ses dernières actions ont effacé les taches de sa vie passée. "Effacer ses péchés par ses larmes. — "Il a effacé la gloire de ses ancêtres. "Il a effacé tous ceux qui l'ont précédé. "Cette femme a effacé toutes celles qui étoient dans l'assemblée, etc. = Dans certains exercices du corps on dit, éfacer le corps, éfacer l'épaûle, les tenir dans la position qui done le moins de prise, ou le plus de grâce. "Ce soldat a les épaules bien effacées.
   EFAÇûRE, ce qui est éfacé, soit par accident, soit à dessein. "L'effaçure n'empêche pas qu'on ne lise certains mots, qui font deviner le reste. "Cette lettre étoit pleine d'effaçures.

Synonymes et Contraires

effaçable

adjectif effaçable
Qui peut être effacé.
-littéraire: délébile.
Traductions

effaçable

מחיק (ת), מָחִיק

effaçable

borrable

effaçable

cancellabile

effaçable

apagável

effaçable

sletbare

effaçable

raderbara

effaçable

[efasabl] adj [feutre, CD] → erasable