effaçure

EFFAÇURE

(è-fa-su-r') s. f.
Ce qui est effacé. Cette page est pleine d'effaçures.
Cela est bien hardi, madame, d'effacer trois lignes tout de suite, en écrivant à une marquise ; mais vous savez mieux que personne combien il importe que cela soit permis et de quelle utilité est dans la société humaine la liberté des effaçures [VOIT., Lett. 108]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Sanz rayure ou sanz effaceure, de quoi soupeçon puisse nestre [, Tancr. li Ordinaires, f° 97]

ÉTYMOLOGIE

  • Effacer.

effaçure

EFFAÇURE. n. f. Ce qui est effacé, soit par accident, soit à dessein. L'effaçure n'empêche pas qu'on ne lise encore quelque chose de ce qui était écrit.