effondrer

(Mot repris de effondrassiez)

effondrer

v.t. [ du lat. fundus, fond ]
Faire s'écrouler : Effondrer un immeuble avec de la dynamite.

s'effondrer

v.pr.
1. Crouler sous un poids excessif : Une étagère s'est effondrée se rompre
2. Être brusquement anéanti : Son dernier espoir s'est effondré s'évanouir
3. Tomber à terre, mort, blessé ou épuisé : Prise d'un malaise, elle s'effondra s'écrouler
4. Perdre brusquement toute énergie morale ou physique : Il s'est effondré en apprenant son renvoi.
5. Subir une baisse brutale : Le CAC 40 s'effondre augmenter, grimper

effondrer


Participe passé: effondré
Gérondif: effondrant

Indicatif présent
j'effondre
tu effondres
il/elle effondre
nous effondrons
vous effondrez
ils/elles effondrent
Passé simple
j'effondrai
tu effondras
il/elle effondra
nous effondrâmes
vous effondrâtes
ils/elles effondrèrent
Imparfait
j'effondrais
tu effondrais
il/elle effondrait
nous effondrions
vous effondriez
ils/elles effondraient
Futur
j'effondrerai
tu effondreras
il/elle effondrera
nous effondrerons
vous effondrerez
ils/elles effondreront
Conditionnel présent
j'effondrerais
tu effondrerais
il/elle effondrerait
nous effondrerions
vous effondreriez
ils/elles effondreraient
Subjonctif imparfait
j'effondrasse
tu effondrasses
il/elle effondrât
nous effondrassions
vous effondrassiez
ils/elles effondrassent
Subjonctif présent
j'effondre
tu effondres
il/elle effondre
nous effondrions
vous effondriez
ils/elles effondrent
Impératif
effondre (tu)
effondrons (nous)
effondrez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais effondré
tu avais effondré
il/elle avait effondré
nous avions effondré
vous aviez effondré
ils/elles avaient effondré
Futur antérieur
j'aurai effondré
tu auras effondré
il/elle aura effondré
nous aurons effondré
vous aurez effondré
ils/elles auront effondré
Passé composé
j'ai effondré
tu as effondré
il/elle a effondré
nous avons effondré
vous avez effondré
ils/elles ont effondré
Conditionnel passé
j'aurais effondré
tu aurais effondré
il/elle aurait effondré
nous aurions effondré
vous auriez effondré
ils/elles auraient effondré
Passé antérieur
j'eus effondré
tu eus effondré
il/elle eut effondré
nous eûmes effondré
vous eûtes effondré
ils/elles eurent effondré
Subjonctif passé
j'aie effondré
tu aies effondré
il/elle ait effondré
nous ayons effondré
vous ayez effondré
ils/elles aient effondré
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse effondré
tu eusses effondré
il/elle eût effondré
nous eussions effondré
vous eussiez effondré
ils/elles eussent effondré

EFFONDRER

(è-fon-dré) v. a.
Terme d'agriculture. Remuer la terre à une certaine profondeur en y mêlant des engrais.
Briser en enfonçant. Effondrer une futaille, un coffre, une armoire.
Dans ces contrées, les neiges séjournent longtemps sur les terres ; elles filtrent au travers de leurs parties les moins solides, qu'elles pénètrent profondément, qu'elles délavent et effondrent [SÉGUR, Hist, de Napol. V, 1]
Accabler par la surcharge. Effondrer un plancher.
Effondrer une volaille, la vider.
Tirer à la rame, outre mesure, une étoffe de laine, un drap.
S'effondrer, v. réfl. Manquer par le fond, s'écrouler.
La voûte de la paroisse de Saint-Barthélemy s'est effondrée il y a deux jours [BACHAUMONT, Mém. secrets, t. XXXIV, p. 361, dans POUGENS]

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Del gros du poing li a tele donnée, à pou [à peu de chose près] la gorge ne lui a effondrée [, Bat. d'Aleschans, V. 6830]
    E fist abatre le vergier où l'um li soleit sacrefier, e fist esfundrer la cave ù l'um le enuroit [honorait] [, Rois, 302]
  • XIIIe s.
    Nus barillier ne doit faire fust effondré nuef [faire neuf un fût effondré] [, Liv. des mét. 103]
    Il avoit bien huit cent persones en la nef qui touz feussent sailli es galies pour leur cors garentir, et ainsi les eussent effondrées [JOINV., 283]
  • XIVe s.
    Se un lievre est pris et que l'en le vueille garder, effondrez le et lui ostez les entrailles [, Ménagier, II, 5]
  • XVe s.
    Il avoit deux cents compagnons à tout [avec] hoyaux et grands pics de fer et autres instrumens pour effondrer le mur [FROISS., I, I, 237]
    C'est le clou de mon doigt qui est effondré [crevé] ; je suis demi gari [LOUIS XI, Nouv. XCV]
  • XVIe s.
    Faictes mouvoir sur ces fleuves marins, Barques et nefs, galleires, brigandins, Pour effondrer les escumeurs coursaires [J. MAROT, V. 66]
    Il y avoit gens qui eussent en charge d'effondrer aux caves tous les vaisseaux à vin [PARÉ, III, p. 707]
    Il arrosa de vin la victime immolée, Effondra le taureau, entrailles et jambons De sel bien saupoudrez jetta sur les charbons [RONS., 842]
    Un gros effondré [un gros mangeur] [OUDIN, Curios. fr.]

ÉTYMOLOGIE

  • Ef- pour es- préfixe, et fond ; provenç. esfondrar, esfondar, efundar. L'r dans esfondrer est épenthétique, comme le montre le provençal qui a la forme régulière esfondar.

effondrer

EFFONDRER. v. tr. T. d'Agriculture. Remuer, fouiller des terres profondément, en y mêlant de l'engrais. Les terres pierreuses doivent être souvent effondrées.

Il signifie le plus souvent Défoncer, rompre, faire crouler. Effondrer un coffre, une armoire, un tonneau. Le feu ayant gagné la chambre à coucher, le plancher s'effondra. Cette voûte s'est effondrée. Fig., Je vis s'effondrer mes espérances, mes projets.

effondrer

Effondrer un poisson, ou esventrer, en tirer hors les entrailles, Exenterare piscem.

Effondrer un cheval, id est, luy percer le ventre.

Effondrer un huys, ou un vaisseau, Perfringere.

Synonymes et Contraires

effondrer (s')

verbe pronominal effondrer (s')
2.  Être détruit.
3.  Perdre toute énergie.
craquer -familier: flancher, se dégonfler -littéraire: succomber -populaire: se déballonner.
4.  Subir une baisse brutale.
Traductions

effondrer

collapse, cave in, give way, go to pieces, slump, crumble (sefɔ̃dʀe)
verbe pronominal
1. s'écrouler Le toit s'est effondré.
2. figuré ne plus être possible des rêves qui s'effondrent
3. figuré perdre ses forces, tout courage Il s'est effondré.