effrayer

(Mot repris de effraieriez)

effrayer

[ efreje] v.t. [ lat. pop. exfridare, d'un mot frq. ]
1. Causer de la frayeur à qqn, à un animal : Ce film d'horreur m'a effrayé m'a fait peur ; épouvanter, terrifier affoler, effaroucher ; rassurer
2. Causer du souci ; rebuter, décourager : Marcher toute une journée ne l'effraie pas inquiéter, intimider

s'effrayer

v.pr.
Prendre peur ; s'inquiéter : Elle s'est effrayée en voyant sa main couverte de sang s'alarmer ; s'apaiser, se calmer

effrayer


Participe passé: effrayé
Gérondif: effrayant

Indicatif présent
j'effraie
j'effraye
tu effraies
tu effrayes
il/elle effraie
il/elle effraye
nous effrayons
vous effrayez
ils/elles effraient
ils/elles effrayent
Passé simple
j'effrayai
tu effrayas
il/elle effraya
nous effrayâmes
vous effrayâtes
ils/elles effrayèrent
Imparfait
j'effrayais
tu effrayais
il/elle effrayait
nous effrayions
vous effrayiez
ils/elles effrayaient
Futur
j'effraierai
tu effraieras
il/elle effraiera
nous effraierons
vous effraierez
ils/elles effraieront
j'effrayerai
tu effrayeras
il/elle effrayera
nous effrayerons
vous effrayerez
ils/elles effrayeront
Conditionnel présent
j'effrayerais
tu effrayerais
il/elle effrayerait
nous effrayerions
vous effrayeriez
ils/elles effrayeraient
j'effraierais
tu effraierais
il/elle effraierait
nous effraierions
vous effraieriez
ils/elles effraieraient
Subjonctif imparfait
j'effrayasse
tu effrayasses
il/elle effrayât
nous effrayassions
vous effrayassiez
ils/elles effrayassent
Subjonctif présent
j'effraie
j'effraye
tu effraies
tu effrayes
il/elle effraie
il/elle effraye
nous effrayions
vous effrayiez
ils/elles effraient
ils/elles effrayent
Impératif
effraie (tu)
effraye (nous)
effrayons (vous)
effrayez (ils/elles)
Plus-que-parfait
j'avais effrayé
tu avais effrayé
il/elle avait effrayé
nous avions effrayé
vous aviez effrayé
ils/elles avaient effrayé
Futur antérieur
j'aurai effrayé
tu auras effrayé
il/elle aura effrayé
nous aurons effrayé
vous aurez effrayé
ils/elles auront effrayé
Passé composé
j'ai effrayé
tu as effrayé
il/elle a effrayé
nous avons effrayé
vous avez effrayé
ils/elles ont effrayé
Conditionnel passé
j'aurais effrayé
tu aurais effrayé
il/elle aurait effrayé
nous aurions effrayé
vous auriez effrayé
ils/elles auraient effrayé
Passé antérieur
j'eus effrayé
tu eus effrayé
il/elle eut effrayé
nous eûmes effrayé
vous eûtes effrayé
ils/elles eurent effrayé
Subjonctif passé
j'aie effrayé
tu aies effrayé
il/elle ait effrayé
nous ayons effrayé
vous ayez effrayé
ils/elles aient effrayé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse effrayé
tu eusses effrayé
il/elle eût effrayé
nous eussions effrayé
vous eussiez effrayé
ils/elles eussent effrayé

EFFRAYER

(è-frè-ié. La prononciation a changé ; autrefois, d'après Chifflet, p. 197, elle était è-fra-ié) , j'effraye, tu effrayes, il effraye ou il effraie, nous effrayons, vous effrayez, ils effrayent ou effraient ; j'effrayais, nous effrayions, vous effrayiez ; j'effrayai ; j'effrayerai ou effraierai ou effraîrai ; j'effrayerais ou effraierais ou effraîrais ; effraye, effrayons ; que j'effraye, que nous effrayions, que vous effrayiez, qu'ils effrayent ; que j'effrayasse ; effrayant ; effrayé v. a.
Causer de la frayeur. Effrayer un enfant. Des bruits sinistres effrayaient la population.
Il veut les rappeler [ses chevaux], et sa voix les effraie [RAC., Phèd. V, 6]
Quel jour mêlé d'horreur vient effrayer mon âme ? [ID., Esth. III, 4]
S'effrayer, v. réfl. Concevoir de la frayeur. Il s'effraya à la vue du péril.
Qui se considérera de la sorte s'effrayera de soi-même, et, se considérant soutenu, dans la masse que la nature lui a donnée, entre ces deux abîmes de l'infini et du néant, il tremblera dans la vue de ces merveilles [PASC., Pensées, t. I, p. 247, édit. Lahure.]
Et voit-on, comme lui, les ours ni les panthères S'effrayer sottement de leurs propres chimères ? [BOILEAU, Sat. VIII]
La sultane à ce bruit feignant de s'effrayer [RAC., Baj. I, 1]
Enfin d'un chaste amour pourquoi vous effrayer ? [ID., Phèd. I, 1]

HISTORIQUE

  • XIe s.
    Li reis Marsiles en fut moult esfraed [, Ch. de Rol. XXXII]
  • XIIe s.
    Ainc par menace ne fui [je ne fus] trop esfreez [, Ronc. p. 14]
    Et fins amis à tort achaisoné [inculpé] Est moult souvent de legier [aisément] effraé [, Couci, XI]
    Mais ele a cuer felon qui trop m'effraie [, ib. p. 125]
  • XIIIe s.
    Si se commencierent à effreer et à desconfire [VILLEH., CXLIII]
    Quant Berte entend Symon, durement s'en esfroye [, Berte, CVI.]
    Le roy fut forment effraé [courroucé], et li dit que moult estoit hardi quant.... [JOINV., 268]
  • XIVe s.
    Très bien, ce dit Bertran, qui de riens ne s'effrée.... [, Guesclin. V. 13819]
  • XVe s.
    L'ost qui fut tout effrayé se commença à emouvoir [FROISS., I, I, 188]
    Le capitaine ouvrit une fenestre sur les fossés et saillit hors tout effreé [surprise du château de Berwich par les Écossais] [ID., II, II, 13]
  • XVIe s.
    Elle fut si très effrayée de peur, qu'elle demeura comme une statue sans sonner mot [MARG., Nouv. XXX]
    Il fist jetter de grands cris à ses gens et sonner les trompettes pour effroyer les ennemis [AMYOT, Cam. 42]
    La lance effraye de loin quand on la voit branler avecques sa longue banderole [LANOUE, 309]

ÉTYMOLOGIE

  • Ef- pour es- préfixe, et le radical qui est dans frayeur (voy. ce mot) ; picard, effroyer, effrenter ; provenç. esfrayar, esfredar, esfreidar. On remarquera, dans l'historique, esfraier ou esfreer et esfroier ; le premier est la prononciation de la Normandie et de la partie ouest du centre ; l'autre est la prononciation de la Picardie et de l'autre partie du centre ; gardant effrayer, la langue littéraire aurait dû prendre effrai ; mais, par le hasard des mélanges, elle a gardé effroi, effroyable, qui se rapportent à effroyer.

effrayer

EFFRAYER. (Il se conjugue comme BALAYER.) v. tr. Remplir de frayeur. Effrayer un enfant, des pigeons. Vous m'avez effrayé par cette nouvelle. Cet événement a effrayé tout le monde. Il s'effraie de peu de chose.

effrayer

Effrayer, ou Effroyer, Horrificare, Terrere, Terrorem admouere, praebere, vel incutere, Stupefacere.

S'effrayer, Pauescere, Consternari.

Effrayer de plus en plus, Augere terrorem.

Effrayer les courages, Opprimere animos formidine, Consternare animos.

Estre effrayé, Horrore perfundi, Pauefieri.

Effrayant, Horridus, Perhorridus.

Qui rend un son effrayant et espouvantant, Horrisonus fremitus.

Qui ne s'effraye de rien, Intrepidus.

Traductions

effrayer

frighten, scare, startleהבהיל (הפעיל), הפחיד (הפעיל), הִבְהִיל, הִפְחִידafschrikken, bang maken, bangmaken, laten schrikkenasustar, espantarτρομάζωimpaurire, intimorire, sgomentare, spaurire, spaventareيُرْعِبُ, يُرَوِّعُděsit, lekatskræmmeerschreckenpelästyttääprestrašiti, uplašiti怖がらせる겁을 주다, 겁주다skremmenastraszyć, przestraszyćassustarпугатьskrämmaทำให้ตกใจ, หวาดกลัวkorkutmaklàm kinh hãi, làm sợ hãi害怕, 惊恐 (efʀeje)
verbe transitif
faire très peur

effrayer

[efʀeje] vt
(= faire peur) → to frighten, to scare
(= inquiéter) → to put off [efʀeje] vpr/vi
s'effrayer de qch → to be frightened by sth, to be scared by sth