effronterie

(Mot repris de effronteries)

effronterie

n.f.
Attitude, manière d'agir d'une personne effrontée ; sans-gêne : L'effronterie de vos propos audace, hardiesse [litt.], impudence impertinence, insolence

effronterie

(efʀɔ̃tʀi)
nom féminin
respect attitude d'une personne impertinente, irrespectueuse Cet élève fut puni pour son effronterie.

EFFRONTERIE

(è-fron-te-rie) s. f.
Acte d'effronté.
Le traître, dites-vous, appelle mon voyage Du nom d'effronterie et de libertinage [MAIR., Solim. II, 4]
Il faut payer d'effronterie [HAUTEROCHE, Crispin méd. II, 6]
D'Aquin avait l'effronterie de vouloir faire son fils archevêque al dispetto [au mépris] de tous les abbés de la première qualité [SAINT-SIMON, 14, 156]

ÉTYMOLOGIE

  • Effronté.

effronterie

EFFRONTERIE. n. f. Caractère, attitude de celui qui est effronté. Son effronterie est extrême. Il a eu l'effronterie de la menacer.

Il signifie aussi Manière d'agir, de parler de celui qui est effronté. Ses effronteries me pousseront à bout.

Synonymes et Contraires

effronterie

Traductions

effronterie

התחצפות (נ), חוצפה (נ), חוצפנות (נ), עזות מצח/רוח (נ), חֻצְפָּה, חֻצְפָּנוּת

effronterie

Dreistheit

effronterie

[efʀɔ̃tʀi] nfinsolence, cheek