embabouiné, ée

EMBABOUINÉ, ÉE

(an-ba-bou-i-né, née) part. passé.
Embabouiné par de belles paroles.
Embabouiné de vos rêveries, vous débitez des choses qui ne sont point [D'ABLANCOURT, Lucien, dans LE ROUX, Dict. com.]
Terme de marine. Se dit quelquefois d'un navire embarrassé dans des écueils.