emboucher


Recherches associées à emboucher: embouchure

emboucher

v.t.
Porter à ses lèvres un instrument de musique, afin d'en tirer des sons : Emboucher un saxophone.

emboucher


Participe passé: embouché
Gérondif: embouchant

Indicatif présent
j'embouche
tu embouches
il/elle embouche
nous embouchons
vous embouchez
ils/elles embouchent
Passé simple
j'embouchai
tu embouchas
il/elle emboucha
nous embouchâmes
vous embouchâtes
ils/elles embouchèrent
Imparfait
j'embouchais
tu embouchais
il/elle embouchait
nous embouchions
vous embouchiez
ils/elles embouchaient
Futur
j'emboucherai
tu emboucheras
il/elle embouchera
nous emboucherons
vous emboucherez
ils/elles emboucheront
Conditionnel présent
j'emboucherais
tu emboucherais
il/elle emboucherait
nous emboucherions
vous emboucheriez
ils/elles emboucheraient
Subjonctif imparfait
j'embouchasse
tu embouchasses
il/elle embouchât
nous embouchassions
vous embouchassiez
ils/elles embouchassent
Subjonctif présent
j'embouche
tu embouches
il/elle embouche
nous embouchions
vous embouchiez
ils/elles embouchent
Impératif
embouche (tu)
embouchons (nous)
embouchez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais embouché
tu avais embouché
il/elle avait embouché
nous avions embouché
vous aviez embouché
ils/elles avaient embouché
Futur antérieur
j'aurai embouché
tu auras embouché
il/elle aura embouché
nous aurons embouché
vous aurez embouché
ils/elles auront embouché
Passé composé
j'ai embouché
tu as embouché
il/elle a embouché
nous avons embouché
vous avez embouché
ils/elles ont embouché
Conditionnel passé
j'aurais embouché
tu aurais embouché
il/elle aurait embouché
nous aurions embouché
vous auriez embouché
ils/elles auraient embouché
Passé antérieur
j'eus embouché
tu eus embouché
il/elle eut embouché
nous eûmes embouché
vous eûtes embouché
ils/elles eurent embouché
Subjonctif passé
j'aie embouché
tu aies embouché
il/elle ait embouché
nous ayons embouché
vous ayez embouché
ils/elles aient embouché
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse embouché
tu eusses embouché
il/elle eût embouché
nous eussions embouché
vous eussiez embouché
ils/elles eussent embouché

EMBOUCHER

(an-bou-ché) v. a.
Terme de musique. Appliquer sa bouche à un instrument à vent pour en tirer des sons. Emboucher un cor, une flûte. Fig. et poétiquement. Emboucher la trompette, prendre un ton élevé, sublime.
Nous avons vu l'auteur [Bossuet] emboucher la trompette pendant une moitié de son récit [CHATEAUB., Gén. III, IV, 4]
Fig. et familièrement. Emboucher la trompette, dire à tout le monde, ébruiter.
Terme de manége. Mettre les mors dans la bouche d'un cheval. Choisir le mors qui convient le mieux à un cheval.
Fig. Instruire d'avance de ce qu'il faut dire, faire le bec. Avant que de l'envoyer, il faut l'emboucher, de peur qu'il ne dise quelque sottise.
Mon diable d'homme, qui avait son petit intérêt dans cette affaire, courut prévenir les aumôniers, et emboucha si bien les bons prêtres que.... [J. J. ROUSS., Conf. II]
Terme de marine. Pénétrer dans une embouchure, en parlant d'un vaisseau.
S'emboucher, v. réfl. Avoir son embouchure, en parlant des rivières. La Marne s'embouche dans la Seine à six kilomètres de Paris. La Seine s'embouche dans la mer auprès du Havre.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Se un voisin s'est approché De ce debat là sans faintise, Chascun en sera embouché [COQUILL., les Droits nouv.]
  • XVIe s.
    D'un parler sainct, plein de deception, Le faux parjure est tousjours embouché [MAROT, IV, 245]
    Ses fiers chevaux il attele, et embouche D'escumeux freins leur braveté farouche [DU BELLAY, IV, 38, verso.]
    Et pour ce qu'il y avoit tous-jours quelque canon et arquebuserie qui embouchoient [battaient dans] les portes [D'AUB., Hist. I, 312]
    Ce canon de son premier coup emboucha et creva un vertueil [sorte de canon] du fort [ID., ib. III, 21]
    Solon luy demanda incontinent s'il y avoit rien de nouveau, et l'estranger, que Thalès avoit embouché, respondit.... [AMYOT, Solon, 9]
    Il envoya quelqu'un de ses familiers vers luy, l'ayant embouché de dire que.... [ID., Nicias, 46]
    Marsyas qui inventa la hanche [l'anche] pour emboucher le hautbois [ID., Comment. refrén. la colère, 12]

ÉTYMOLOGIE

  • En 1, et bouche.

emboucher

EMBOUCHER. v. tr. Mettre à sa bouche un instrument à vent, afin d'en tirer des sons. Emboucher une trompette, un cor.

Fig., Emboucher la trompette, Prendre le ton élevé, sublime. Il est ironique.

Fig. et pop., Être mal embouché, Avoir l'habitude de parler impertinemment, de dire ou des injures ou des paroles indécentes.

Il signifie aussi Munir de quelque chose qu'on met dans la bouche. Il se dit spécialement à propos d'un Mors. Emboucher un cheval.

S'EMBOUCHER se dit d'un Bateau qui commence à passer dans quelque endroit resserré.

emboucher

Emboucher quelqu'un de ce que nous voulons qu'il die et face, Aliquem praecomponere, Mandatis aliquem instruere, Alicui dare mandata ad aliquem.

Embouché de ce qu'il doit dire, Praecomposito nuntius ore venit. Ouid.

Tesmoings embouchez, et à qui on a fait le bec, Testes meditati, et ante commonefacti, B.

Homme mal embouché, Detractor.