embouchoir


Recherches associées à embouchoir: embauchoir

EMBOUCHOIR

(an-bou-choir) s. m.
Le bout d'une trompette ou d'un cor qui s'applique à la bouche pour sonner. On dit aussi bocal.
Terme d'arquebusier. Pièce qui embrasse l'extrémité du bois et du canon d'un fusil de munition. Nom de la troisième capucine du fusil de munition en comptant de la crosse, ainsi dite parce qu'elle reçoit d'abord le bout de la baguette.
Terme de bottier. Synonyme d'embauchoir.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Mon ami, va remettre cette botte à l'embouchoir, je t'attendrai plutost une heure [DESPER., Contes, XX]
  • XVIIe s.
    (au commencement du siècle) Après eulx [aux funérailles d'Henri IV] marchoient les haultsbois, trompetes, fifres et tambours non sonnants, les embouchoirs de leurs instruments contre bas [FAV., Th. d'honn. t. II, p. 1850, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Emboucher.

embouchoir

EMBOUCHOIR. n. m. Bout d'une trompette ou de tout autre instrument à vent qui se sépare de l'instrument et qu'on y adapte lorsqu'on veut en tirer des sons.

Il désigne aussi un Instrument de bois en forme de pied dont on se sert pour élargir les chaussures ou pour empêcher qu'elles ne se déforment. On dit abusivement EMBAUCHOIR.

embouchoir


EMBOUCHOIR, s. m. EMBOUCHûRE, s. f. [An-bou-choar, chûre: 3e dout. au 1er, lon. au 2d.] Embouchoir, est un instrument de bois, qui sert à élargir des bottes. "Mettre des bottes à l'embouchoir. = Trév. le dit aussi du bout d'une trompette, ou d'un cor, qui s'aplique quand on veut soner, et que les ouvriers apèlent bocal. = L'Acad. ne le dit ni sous l'une, ni sous l'aûtre dénomination.
   EMBOUCHûRE, est 1°. L' endroit des riviéres par où elles se déchargent dans la mer, ou dans d'aûtres rivières. = 2°. La partie de l'instrument à vent qu'on embouche, quand on veut jouer. — Et en ce sens aussi, la manière d'emboucher certains instrumens. "Ce joueur de flûte a l'embouchûre excellente. = 3°. Partie du mors d'un cheval.

Traductions

embouchoir

shoehorn