embrassé, ée

EMBRASSÉ, ÉE

(an-bra-sé, sée) part. passé.
Saisi entre les bras. La mère embrassée par ses enfants. Ils se tenaient étroitement embrassés.
Ensanglantant l'autel qu'il tenait embrassé [RAC., Andr. III, 8]
Terme de botanique. Préfoliaison embrassée, se dit lorsque les côtés des feuilles, repliés l'un sur l'autre, sont recouverts par les deux côtés des feuilles précédentes pliées comme elles, par exemple : les iris ; demi-embrassée, lorsqu'un de leurs côtés seulement est contenu entre les deux côtés de la feuille opposée, par exemple : la saponaire. Terme de blason. Écu embrassé, écu parti, coupé ou tranché d'une seule emmanchure qui s'étend d'un flanc à l'autre.
Fig. Saisi par la vue, par l'esprit. Un vaste paysage embrassé du haut de la colline. L'ensemble de connaissances embrassé par cet auteur. Adopté, suivi. Des opinions embrassées avec ardeur. L'avis embrassé par l'assemblée.