embrasure

(Mot repris de embrasures)

embrasure

n.f.
Ouverture pratiquée dans un mur pour recevoir une porte ou une fenêtre : Le chat se tient dans l'embrasure de la fenêtre encadrement

embrasure

(ɑ̃bʀazyʀ)
nom féminin
ouverture dans un mur l'embrasure de la porte

EMBRASURE

(an-bra-zu-r') s. f.
Terme de fortification. Ouverture dans un parapet où l'on pointe le canon pour tirer sur l'ennemi.
Je trouvai quelques vieux canons de vingt-quatre, placés aux embrasures d'un bastion gothique [CHATEAUB., Itin. II, 291]
Ouverture dans le mur d'une habitation, encadrant les portes et les fenêtres.
La ronce fait sortir ses cercles bruns de l'embrasure d'une fenêtre [CHATEAUB., Génie, III, V, 5]
Biais donné à l'épaisseur du mur à l'endroit des fenêtres. Il m'a parlé dans l'embrasure de la fenêtre.
La partie d'un fourneau où passe le cou de la cornue. Au plur.Terme de métallurgie. Vides pratiqués dans le massif d'un haut fourneau.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Le grand-maistre se jette de nuict dans le grand cavalier des Turcs par les embrasures larges, comme faittes pour doubles canons [D'AUB., Hist. I, 245]

ÉTYMOLOGIE

  • Scheler y voit un substantif du verbe embraser, parce que l'embrasure est l'endroit où le canon s'embrase pour tirer. Mais comment concilier cette explication avec ébraser qui paraît de même radical ?

embrasure

EMBRASURE. n. f. Ouverture pratiquée dans l'épaisseur des murs d'une maison, d'un appartement, pour y placer une porte, une fenêtre. Il m'a parlé dans l'embrasure de la fenêtre. Il faut lambrisser cette embrasure.

Il désigne aussi le Biais qu'on donne à l'épaisseur des murs à l'endroit des fenêtres. Les côtés de cette fenêtre n'ont pas assez d'embrasure.

embrasure

Embrasure, est l'esvasure que le masson donne en cueillant les fenestrages et huisseries, tant par dehors que par dedans le logis pour accueillir plus d'air et de clarté au dedans, et donner aisée ouverture aux huis et portes, et aux volets des fenestres.

embrasûre


EMBRASûRE, s. f. [Anbrazûre: 3e lon., 4e e muet.] 1°. Ouvertûre, par où on tire les canons. = 2°. Ouvertûre entre les trumeaux, ou l'endroit des fenêtres et des portes. On l'apèle aussi embrâsement, en termes d'Architectûre. — M. Desgrouais met mal-à-propos le dernier parmi les gasconismes.

Traductions

embrasure

doorway, embrasure

embrasure

vano

embrasure

[ɑ̃bʀɑzyʀ] nf
dans l'embrasure de la porte → in the doorway