emplumé, ée

EMPLUMÉ, ÉE

(an-plu-mé, ée) part. passé.
Muni de plumes.
Zéthès et Calaïs, ces héros emplumés [CORN., Tois. d'or, IV, 4]
Mes excursions, dit-il, commençaient invariablement avec l'aube, et, revenir trempé de rosée, accablé de fatigue, mais chargé d'une prise emplumée [un oiseau], faisait et fera toujours les plus ravissantes délices de ma vie [CAP, Audubon, p. 36]
Terme d'ornithologie. Qui a les jambes couvertes de plumes. Orné de plumes.
Relevés, emplumés, braves comme un Saint-George [RÉGNIER, Sat. VI]
Terme de chirurgie. Suture emplumée, ancien nom de la suture enchevillée (voy. SUTURE).