empreindre

empreindre

[ ɑ̃prɛ̃dr] v.t. [ lat. imprimere, de premere, presser, enfoncer ]
1. Litt. Imprimer, marquer par pression : Il a empreint ses pas sur le sable mouillé.
2. (de)Fig. Marquer : Sa voix est empreinte de gentillesse
dénote, révèle

s'empreindre

v.pr. (de)
Litt. Laisser paraître la marque de : Son visage s'était empreint de joie.

empreindre


Participe passé: empreint
Gérondif: empreignant

Indicatif présent
j'empreins
tu empreins
il/elle empreint
nous empreignons
vous empreignez
ils/elles empreignent
Passé simple
j'empreignis
tu empreignis
il/elle empreignit
nous empreignîmes
vous empreignîtes
ils/elles empreignirent
Imparfait
j'empreignais
tu empreignais
il/elle empreignait
nous empreignions
vous empreigniez
ils/elles empreignaient
Futur
j'empreindrai
tu empreindras
il/elle empreindra
nous empreindrons
vous empreindrez
ils/elles empreindront
Conditionnel présent
j'empreindrais
tu empreindrais
il/elle empreindrait
nous empreindrions
vous empreindriez
ils/elles empreindraient
Subjonctif imparfait
j'empreignisse
tu empreignisses
il/elle empreignît
nous empreignissions
vous empreignissiez
ils/elles empreignissent
Subjonctif présent
j'empreigne
tu empreignes
il/elle empreigne
nous empreignions
vous empreigniez
ils/elles empreignent
Impératif
empreins (tu)
empreignons (nous)
empreignez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais empreint
tu avais empreint
il/elle avait empreint
nous avions empreint
vous aviez empreint
ils/elles avaient empreint
Futur antérieur
j'aurai empreint
tu auras empreint
il/elle aura empreint
nous aurons empreint
vous aurez empreint
ils/elles auront empreint
Passé composé
j'ai empreint
tu as empreint
il/elle a empreint
nous avons empreint
vous avez empreint
ils/elles ont empreint
Conditionnel passé
j'aurais empreint
tu aurais empreint
il/elle aurait empreint
nous aurions empreint
vous auriez empreint
ils/elles auraient empreint
Passé antérieur
j'eus empreint
tu eus empreint
il/elle eut empreint
nous eûmes empreint
vous eûtes empreint
ils/elles eurent empreint
Subjonctif passé
j'aie empreint
tu aies empreint
il/elle ait empreint
nous ayons empreint
vous ayez empreint
ils/elles aient empreint
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse empreint
tu eusses empreint
il/elle eût empreint
nous eussions empreint
vous eussiez empreint
ils/elles eussent empreint

EMPREINDRE

(an-prin-dr') , j'empreins, nous empreignons, vous empreignez, ils empreignent ; j'empreignais ; j'empreignis ; j'empreindrai ; j'empreindrais ; empreins, empreignons ; que j'empreigne, que nous empreignions, que j'empreignisse ; empreignant ; empreint v. a.
Produire en relief ou en creux, par la pression sur une surface, une figure, des traits, etc. Il empreignit son sceau dans la cire.
Fig.
Nous empreignons de notre être composé toutes les choses simples que nous contemplons [PASC., dans COUSIN]
Dieu avait déjà empreint au dedans de lui [le roi] les caractères de la mort [MASS., Or. fun. Louis XI]
S'empreindre, v. réfl. Être marqué. Leurs pas s'étaient empreints sur le sable.
Image fidèle des libres mouvements de l'esprit humain, cette longue histoire que je vous raconte doit s'élever, s'abaisser, s'empreindre de mille couleurs, ou riantes ou sévères [VILLEM., Littér. franç. 18e siècle, 2e part. 3e leçon.]

SYNONYME

  • EMPREINDRE, IMPRIMER. Ces deux mots sont étymologiquement identiques, puisque tous deux reproduisent le verbe latin imprimere, l'un sous l'ancienne forme française, l'autre sous la forme moderne. La différence que l'usage a mise c'est que imprimer est d'un usage plus étendu. On dit également empreindre ou imprimer un sceau dans de la cire, empreindre ou imprimer un caractère ; mais on dit seulement imprimer une étoffe, imprimer un livre. De plus, au figuré, on se sert presque exclusivement de imprimer.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Dès ce que fui hors d'ignorance, Et que connui qu'estoit honnours, Emprient a vo douce semblance, Dame, en mon cuer loial amours [A. DINAUX, Trouvères artésiens, p. 253]
    .... Cuer qui l'amor Dieu maintient, Quant de ceste [amour] se sent emprient.... [, Fabliaux mss, n° 7218, f° 125, dans LACURNE]
  • XIVe s.
    Très dous pensers en li empraint [MACHAUT, p. 26]
  • XVIe s.
    Car vostre œil qui fait offense Au cœur où vous este emprainte, à la langue fait defense De vous à vous faire plaincte [ST-GELAIS, 188]
    Les regles de la raison que nature a empreintes en nous [MONT., I, 54]
    La beauté de Stratonice trop vivement empreinte en son ame [ID., I, 92]
    Un bandeau, sur lequel y avoit des couronnes et des victoires empraintes et portraites de broderie [AMYOT, Timol. 12]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. enpremar ; espagn. imprimir ; ital. imprimere ; du latin imprimere, de in, en, et premere, presser. In-prímere, avec l'accent sur pri, donne régulièrement en-preindre. Plus tard d'imprimere on a tiré directement imprimer.

empreindre

EMPREINDRE. v. tr. Imprimer une figure, un dessin, des traits sur une surface. Empreindre une marque. Empreindre des caractères. Leurs pas s'étaient empreints sur la neige, sur le sable. Fig., Rome a empreint sur tous ses monuments un caractère de grandeur. La tristesse est empreinte sur son visage. Ce sont des sentiments que la nature a empreints dans le coeur de tous les hommes.

empreindre

Empreindre, Imprimere.

Marquer et empreindre par lettres dedans la cire, Literis consignare.

Empreint, Consignatum, Impressum.

empreindre


EMPREINDRE, v. a. EMPREINTE, s. f. [An-prein-dre, an-preinte; 1re et 2e lon. 3e e muet.] Imprimer, Impression. Ils se disent au propre et au fig. "Empreindre une figûre, une marque, des caractères. "Sentimens que la natûre a empreints dans tous les hommes. — "L'empreinte d'un cachet. "L'empreinte de la sagesse divine se reconoît dans tous les ouvrages de la nature.
   Rem. 1°. L'Auteur des Réflex. etc. prétendait qu'empreindre n'est d'usage qu'au passif. Il s'est trompé, on le dit aussi à l'actif. "C'est une loi que la nature a empreinte dans nous. Acad. "Cela est bien empreint dans ma mémoire. L. T.
   2°. Porter l'empreinte de, est une expression fort noble, dans le style fig. "Son ouvrage porte l'empreinte de son esprit. Mme. la Prés. de Brisson. "Ses écrits (de M. Danchet) portèrent toujours l'empreinte de son coeur. Gresset. * Un Auteur moderne a employé cette expression d'une manière bisârre. "Les sens, qui restent sains, sufiront au bonheur, s'ils portent sur-tout l'empreinte épurée de la vertu. Du Plaisir. Des sens qui portent l'empreinte et l'empreinte épurée de la vertu! quel jargon!

Synonymes et Contraires

empreindre

verbe empreindre
Littéraire. Laisser une marque sur.
Traductions

empreindre

prägen, zeichnen