enchaîner

(Mot repris de enchaînions)

enchaîner

v.t.
1. Attacher avec une chaîne : Enchaîner une chèvre à un piquet. Enchaîner son vélo à un poteau.
2. Lier par un rapport naturel ou logique ; coordonner : Enchaîner les parties d'un discours. Le gymnaste enchaîne les figures.
3. Litt. Priver de liberté : Ils ont essayé d'enchaîner le peuple asservir, assujettir, soumettre ; affranchir, libérer
v.i.
Reprendre rapidement la suite d'un dialogue, d'un discours, d'une action : La journaliste a enchaîné pour éviter que le sujet ne dérape.

s'enchaîner

v.pr.
Être lié à qqch par un rapport de dépendance logique : Ces phrases s'enchaînent mal. Les événements se sont enchaînés à toute vitesse.

ENCHAÎNER

(an-chê-né) v. a.
Attacher avec une chaîne. Enchaîner un criminel, un animal féroce.
Tandis que l'ennemi par ma fuite trompé.... Et, gravant en airain ses frêles avantages, De mes États conquis enchaînait les images [RAC., Mithr. III, 1]
Par extension. Le froid enchaîne les eaux, les ruisseaux, c'est-à-dire il en glace la surface qui cesse de couler.
L'hiver, qui si longtemps a fait blanchir nos plaines, N'enchaîne plus le cours des paisibles ruisseaux [J. B. ROUSS., liv. III, ode 6]
Mon front est blanchi par le temps ; Mon sang refroidi coule à peine, Semblable à cette onde qu'enchaîne Le souffle glacé des autans [LAMART., Méd. I, 9]
Fig.
Maudit soit le premier dont la verve insensée.... Voulut avec la rime enchaîner la raison ! [BOILEAU, Sat. II]
L'homme en ses passions toujours errant, sans guide, A besoin qu'on lui mette et le frein et la bride ; Son pouvoir malheureux ne sert qu'à le gêner ; Et, pour le rendre libre, il le faut enchaîner [ID., ib. X]
Heureux si cette vie [du roi] était enchaînée de travaux qui roulassent sur lui ! [D'ARGENSON, Mémoires, t. III, p. 86, 1861]
Certain de ma vertu, je conçois l'espérance D'enchaîner l'avenir, de triompher du dieu [M. J. CHÉN., Œdipe roi, III, 4]
Enchaîner la victoire, être constamment victorieux ; enchaîner la fortune, avoir des succès constants.
Et ne rien hasarder qu'on n'ait de toutes parts Autant qu'il est possible enchaîné les hasards [CORN., Attila, I, 1]
Quand on tiendrait dans son camp la victoire comme enchaînée [FÉN., Tél. XI]
Quand Philippe à Bovine enchaînait la victoire [VOLT., Zaïre, II, 3]
Nous avons, par nos soins et par nos artifices, Du sort, autant qu'on peut, enchaîné les caprices [LAFOSSE, Manlius, II, 2]
Enchaîner à son char, devenir le maître de, rendre esclave (voy. CHAR). Une coquette enchaîne de nombreux amants à son char.
Subjuguer, dompter, asservir.
Lorsque son bras enchaîne et ravage la terre [VOLT., Fanat. I, 1]
Va, si tu crois si beau d'enchaîner l'univers.... [MASSON, Helv. I]
Attacher par des liens moraux.
Mais si vous m'enchaînez à ce que j'ai promis [CORN., Sert. IV, 3]
Et le seul hyménée Peut rompre le silence où je suis enchaînée [ID., Sur. II, 3]
Quel ordre a pu du trône exclure la jeunesse ? Quel astre à nos beaux jours enchaîne la faiblesse ? [ID., Pulch. IV, 2]
Sa valeur [de Henri IV] les [les ligueurs] vainquit, sa vertu les enchaîne [VOLT., Henr. VIII]
Qu'as-tu fait des saints nœuds qui nous ont enchaînés ? [ID., Alz. III, 4]
Il [Louis XIV] avait séduit l'innocence, il avait enchaîné une coquette ; il lui restait à conquérir une femme aussi spirituelle que vertueuse [Mme DE GENLIS, Mme de Maintenon, t. I, p. 218, dans POUGENS]
Quel indigne lien vous enchaîne en ces lieux ? [DUCIS, Lear, I, 5]
Mêmes goûts, mêmes soins, la commune habitude, Tout semble m'enchaîner dans cette solitude [ID., Abufar, I, 5]
Unir par des liens logiques, coordonner. Enchaîner des propositions, des preuves, des faits, des chapitres.
Suspendre l'activité, le mouvement habituel. La surprise et la peur enchaînent ses pas. Enchaîner les vents.
Il [le respect] arrête les vœux, captive les désirs, Abaisse les regards, étouffe les soupirs, Dans le milieu du cœur enchaîne la tendresse [CORN., Oth. III, 1]
Il me semble qu'un dieu descendu parmi nous, Maître de mes transports, enchaîne mon courroux [VOLT., Œdipe, III, 5]
Il fallait enchaîner les discordes civiles [M. J. CHEN., Charl. IX, III, 1]
On te déchire [mon habit], et cet outrage Auprès d'elle [Lise] enchaîne mes pas [BÉRANG., Mon hab.]
S'enchaîner, v. réfl. Se mettre soi-même à la chaîne.
Voilà donc le triomphe où j'étais amenée ! Moi-même à votre char je me suis enchaînée [RAC., Iphig. II, 5]
Être lié l'un à l'autre. Les prospérités s'enchaînent comme les revers. Les vérités s'enchaînent les unes aux autres.
L'art de voir est l'art d'apercevoir les rapports, et tout s'enchaîne aux yeux du génie [BONNET, Consid. corps organ. Œuvres, t. v, p. 260, dans POUGENS.]

HISTORIQUE

  • XIe s.
    Ours et lions et veltes [chiens] enchainez [, Ch. de Rol. IX]
    Si l'enchaeinent autresi come un ours [, ib. CXXXV]
  • XIIIe s.
    Corborans prist congié, s'ala en sa contrée, Avoec lui enmena no gent encaenée [, Ch. d'Ant. I, 648]
    Il demenent tel bruit com chiens encaenés [, ib. II, 288]
    Car leur feu ne se puet estaindre, Ne leur tormenteours refraindre, Qui les tiennent enchaiennez [J. DE MEUNG, Tr. 4458]
  • XIVe s.
    Fist li rois venir ses prisons [prisonniers], Cinq contes tous enchaïnnez [GUIART, Royaux lignages, 7027]
  • XVIe s.
    Il lui estoit grief de voir tant de chrestiens encadenez et menez esclaves et traittez miserablement pour jamais [BRANT., Cap. estr. t. II, p. 95, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • En 1, et chaîne ; provenc. et espagn. encadenar ; portug. encadear ; ital. incatenare.

enchaîner

ENCHAÎNER. v. tr. Lier quelqu'un avec une chaîne ou Attacher quelqu'un avec des chaînes à quelque chose. Enchaîner un chien. Ils marchaient enchaînés les uns aux autres.

Il signifie, au figuré, Subjuguer, asservir. Enchaîner un peuple. Enchaîner les coeurs par ses bienfaits. Cette coquette enchaîne tous ceux qui l'approchent. Enchaîner la Victoire à son char, en parlant d'un Vainqueur.

Il signifie également Retenir, contenir. Un serment enchaîne ma langue.

Il signifie encore figurément Faire découler certaines choses les unes des autres par une dépendance, une relation mutuelle. Il a bien enchaîné toutes ces propositions. Les causes naturelles sont enchaînées les unes avec les autres, les unes aux autres. Les vérités, les principes de cette science s'enchaînent les uns aux autres.

enchainer

Enchainer, Catenare, Catenas alicui iniicere, nectere vel induere, Compescere catena aliquem.

Enchainé, Catenatus, Catenis constrictus.

Estre enchainé, Cum catenis esse, Arcta seruari catena, Valida teneri catena.

Chien qui est ordinairement enchainé aupres de la porte, Catenarius canis, Seneca. Catenatus ianitor, Colum.

Le lieu où on enchainoit anciennement les Serfs, et faisoit on besongner, Ergastulum.

Synonymes et Contraires

enchaîner

verbe enchaîner
1.  Mettre une chaîne à.
attacher -littéraire: river.
délivrer, désenchaîner, détacher.
3.  Établir un lien.

enchaîner (s')

verbe pronominal enchaîner (s')
Être lié par un ordre logique.
Traductions

enchaîner

link together, link up, chain, fetteraaneenschakelen, kluisteren, (vast)ketenen, bedwingen, het gesprek gaande houden, na een onderbreking doorgaan [theater], samenvoegen, aaneenkoppelen, boeien, ketenen, klinkenאסר (פ'), חרצב (פיעל), כבל (פ'), רתם (פ'), שרשר (פיעל), רָתַם, כָּבַל, שִׁרְשֵׁרsinsekvigiencadenarconcatenare, incatenare체인 (ɑ̃ʃene)
verbe transitif
1. lier de manière logique enchaîner des idées
2. attacher avec une chaîne enchaîner un chien

enchaîner

[ɑ̃ʃene]
vt
[+ prisonnier] → to chain up
[+ mouvements, séquences] → to link, to link together
vi → to carry on