enclos

(Mot repris de enclosons)

enclos

[ ɑ̃klo] n.m.
Espace contenu dans une clôture ; la clôture elle-même : Les moutons paissent dans l'enclos. Un enclos électrifié.

ENCLOS2

(an-klô ; l's se lie ; un an-klô-z agréable) s. m.
Espace enfermé dans une enceinte de murs, de haies, etc. Un grand enclos est attenant au jardin.
Posons que ce crime se soit fait hors de l'enclos du couvent [PATRU, Plaid. 5, dans RICHELET]
Je n'appelle plus Rome un enclos de murailles Que ses proscriptions comblent de funérailles [CORN., Sertor. III, 2]
Ses dents [de la chicane] sur des palais exercent leur furie ; Elle déjeune d'un enclos, Et dîne d'une métairie [PANARD, les Tableaux, comédie, dans RICHELET]
Les sentiers qui traversaient l'enclos bénit [cimetière] aboutissaient à l'église [CHATEAUBR., Génie, IV, II, 7]
L'enceinte même. Réparer son enclos. Un enclos de haies.
Demi-cercle de bois à l'usage des épingliers.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Il avient bien que aucuns suefre ses voisins à aler par lonc tans à son puis qui est en se [sa] cort ou dedens son enclos, neporquant tex usages.... [BEAUMANOIR, XXIV, 15]

ÉTYMOLOGIE

  • Enclos 1.

enclos

ENCLOS. n. m. Espace de terrain entouré d'une clôture. Il y a un bel enclos à la suite du jardin.

Il se prend aussi pour l'Enceinte même. Un enclos de murailles, de haies. Faire un enclos. Réparer son enclos.

Synonymes et Contraires

enclos

nom masculin enclos
Terrain fermé par une clôture.
Traductions

enclos

enclosure, paddock, pen, close, foldמכלאה (נ)afrastering, klein ommuurd eigendom, omheind stuk grond, omheiningKoppelchiuso, recintoписалкиperapennepennorปากกา (ɑ̃klo)
nom masculin
terrain entouré d'une clôture mettre les chèvres dans l'enclos

enclos

[ɑ̃klo] nmenclosure (= clôture) → fence