endenté, ée

ENDENTÉ, ÉE

(an-dan-té, tée) part. passé.
Être bien endenté, avoir de belles dents. Fig. Avoir bon appétit.
Il déjeune très bien, ainsi fait sa famille, Chiens, chevaux et valets, tous gens bien endentés [LA FONT., Fabl. IV, 4]
Par extension, muni de dents. Roue endentée.
Terme de blason. Se dit d'un pal, d'une bande et autres pièces composées de triangles et alternées de divers émaux. Se dit des pièces ou des parties de l'écu dont les bords sont entaillés de petites pointes ou de dents.
Terme de diplomatique. Chartes endentées, chartes-parties ou chirographes, qu'on appelle aussi endentures.