endiabler

(Mot repris de endiablait)

ENDIABLER

(an-dia-blé) v. n.
Enrager, être furieux, se donner à tous les diables. Il endiable d'avoir perdu son argent. Faire endiabler quelqu'un.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Puis si tost que vostre moyne endiablé fut parti [, Sat. Mèn. p. 145]

ÉTYMOLOGIE

  • En 1, et diable ; provenç. endiablar ; portug. endiabrar ; ital. indiavolare. On avait fait un adverbe, endiablement :
    Ils combattirent plus endiablement pour venger sa mort [BRANT., Cap. estr. t. I, p. 212, dans LACURNE]

endiabler

ENDIABLER. v. intr. Se donner au diable par dépit, par fureur. Il endiablait des contrariétés qu'on lui faisait éprouver. Faire endiabler quelqu'un.