endroit


Recherches associées à endroit: cordialement, epoustouflant, rubrique, toujours

endroit

n.m. [ de 2. droit ]
1. Lieu, place déterminés : Ils ont trouvé un endroit pour pique-niquer coin, emplacement
2. Localité où l'on habite : Les commerçants de l'endroit redoutent l'ouverture d'un centre commercial lieu, quartier
3. Le côté à présenter d'une chose à deux faces (par opp. à envers) : L'endroit de ce tissu est soyeux. Elle a écrit seulement sur l'endroit de la feuille recto ; verso
4. Passage d'un texte, d'un livre : Il est difficile de ne pas rire à cet endroit de la pièce.
À l'endroit,
du bon côté (par opp. à à l'envers) : Mets ta casquette à l'endroit.
À l'endroit de,
Litt. à l'égard de ; envers : Je n'ai aucune indulgence à l'endroit de cet homme.
Par endroits,
çà et là : Par endroits, le ciel est dégagé.

ENDROIT

(an-droi ; le t se lie : un an-droi-t agréable ; au pluriel, l's se lie : des an-droi-z agréables ; la prononciation endret est signalée comme vieillie par Chifflet, Gramm. p. 127) s. m.
Le beau côté d'une étoffe par rapport à l'envers. Voilà l'endroit de ce drap. Étoffe à deux endroits, étoffe dont les deux côtés sont semblables.
Fig. Aspect particulier d'une personne ou d'une chose.
On la peut tenir pour vieille par cet endroit [SÉV., 380]
Je suis persuadée des complaisances de M. de Grignan ; il a des endroits d'une noblesse, d'une politesse et même d'une tendresse extrême [ID., 22]
Et voyons l'homme enfin par l'endroit le plus beau [BOILEAU, Sat. VIII]
À parler humainement, la mort a un bel endroit, qui est de mettre fin à la vieillesse [LA BRUY., XI]
Tout homme qu'on admire par ces endroits réussit partout [HAMILT., Gramm. 3]
Vous êtes en possession de mille qualités brillantes qui vous distinguent ; ce sont de beaux endroits [ID., ib. 6]
Cette aventure n'avait pas beaucoup de beaux endroits pour lui [ID., ib. 9]
Ils le décrient par l'endroit qui aurait dû lui attirer davantage l'amour [MASS., Car. Prod.]
Se montrer, se faire voir par son bel endroit, par son mauvais endroit, par son vilain endroit, se montrer par ses qualités avantageuses, par ses défauts.
Cet homme se produisait par son bel endroit [HAMILT., Gramm. 11]
Un mari qui.... et se montre au contraire par ses mauvais endroits [LA BRUY., III]
C'est le plus bel endroit de sa vie, l'action la plus louable.
Ce n'est pas ici le bel endroit de Zeuxis ; il fit ostentation de ses richesses d'une manière puérile [ROLLIN, Hist. Œuvres, t. XI, 1re part. p. 153, dans POUGENS.]
Il se dit des parties du corps.
Les Égyptiens, remarquant qu'il [Cambyse] avait été blessé au même endroit où il avait blessé leur dieu Apis, ne manquèrent pas d'attribuer cet accident à une juste punition du ciel [ROLLIN, Hist. anc. Œuvres, t. II, p. 333, dans POUGENS]
Il se dit aussi de l'âme en ce sens.
Là s'entendrait la dernière consommation de l'amour divin dans un endroit de l'âme si profond et si retiré que les sens n'en soupçonnent rien ; tant il est éloigné de leur région [BOSSUET, la Vallière.]
Fig. C'est son endroit sensible, se dit de tout ce qui touche le plus quelqu'un.
Il aime l'argent plus que réputation, qu'honneur et que vertu ; et la vue d'un demandeur lui donne des convulsions ; c'est le frapper par son endroit mortel [MOL., l'Avare, II, 5]
Je connais votre cœur, vous devez vous attendre Que je vais le frapper par l'endroit le plus tendre [RAC., Bérén. III, 3]
Cherchons pour l'attaquer quelque endroit, plus sensible [ID., Phèd. III, 1]
Endroit faible, le côté par lequel on a le moins de force, de mérite, de talent, etc. Prendre quelqu'un par son endroit faible.
Télèphe.... passe outre ; il se jette hors de sa sphère ; il trouve lui-même son endroit faible, et se montre par cet endroit [LA BRUY., XI]
L'unique soin des enfants est de trouver l'endroit faible de leurs maîtres, comme de tous ceux à qui ils sont soumis [ID., ib.]
Espace déterminé. Voilà l'endroit où l'on veut bâtir.
Mourons ou vengeons-nous ; l'endroit est favorable [ROTR., Bélis. I, 2]
Bien plus, si pour un sou d'orage en quelque endroit S'amassait d'une ou d'autre sorte, L'homme en avait sa part, et sa bourse en souffroit [LA FONT., Fabl. IV, 8]
Tout est meublé ; de petits endroits qui ne servaient qu'à mettre des arrosoirs deviennent des chambres de courtisans [SÉV., 43]
Cet endroit [St-Cyr] qui, maintenant que nous sommes dévots, est le séjour de la vertu et de la piété [Mme DE LA FAYETTE, Mém. Cour de France, Œuvres, t. II, p. 411, dans POUGENS.]
Familièrement. Le lieu qu'on habite, en parlant d'une ville peu importante, d'un bourg, d'un village. Les gens de l'endroit. Il habite un petit endroit. On est médisant dans les petits endroits.
Ces Messieurs comptent-ils faire un long séjour dans notre endroit ? [PICARD, la Petite ville, I, 4]
Fig. Être de son endroit, être peu habitué aux usages du monde. Il est bien de son endroit.
Partie, passage d'un ouvrage. Il y a quelques endroits faibles dans cette tragédie. Le plus bel endroit d'un livre.
Entre tous les endroits de votre lettre, qui me semble admirable en toutes choses, j'ai particulièrement remarqué.... [VOIT., Lett. 50]
La dispute ne roulait guère que sur ces endroits des anciens, dont nous ne sommes en état d'apprécier exactement ni les beautés ni les défauts [D'ALEMBERT, Éloges, Ch. Perrault.]
Origine, source.
Elle le savait d'un endroit non suspect [SÉV., 496]
La conjuration d'Amboise, qui est l'endroit par où ont commencé toutes les guerres [BOSSUET, Var. 5e avert. § 58]
Au propre, bon endroit, bonne provenance. Voilà du vin qui vient d'un bon endroit. Un pâté du bon endroit. Fig.
Ce que je vous dirai vient directement de bons endroits [SÉV., 385]
À l'endroit de, loc. prép. Envers, à l'égard de.
L'affection de ces peuples à l'endroit de Philippe [MALH., Le XXXIIIe livre de Tite Live, chap. 16]
Le peuple inégal à l'endroit des tyrans, S'il les déteste morts, les adore vivants [CORN., Cinna, I, 3]
En son endroit, à son égard.
Toujours hautaine et rude en son endroit [LA FONT., Faucon.]
Les courtisans se persuadent d'être quittes par là [par des excuses] en leur endroit [à l'égard de leurs amis] de tous les devoirs de l'amitié [LA BRUY., VIII]

HISTORIQUE

  • XIe s.
    Or endreit sei at-il assez que faire [, Ch. de Rol. CLV]
    Illec endreit remeint li os tout nus [de chair] [, ib. CCLXII]
  • XIIe s.
    Si j'en sui moult, endroit l'ame, joians, Mais al cors ai et pitié et pesance [QUESNES, Romanc. p. 95]
  • XIIIe s.
    De li ici en droit à parler [nous] vous lairrons [, Berte, XXIII]
    Ci en droit [je] remaindrai, je n'i voi autre fuite [, ib. XXXVII]
    Vint dux Naimes à lui, là endroit le trouva [, ib. CVIII]
    Bertain tout erramment ci en droit [j'] amenroie [amènerais] [, ib. CXVII]
    Car, endroit moi, ai-je fiance Que songe soit senefiance Des biens à gens et des anuis [, la Rose, 15]
    ....Sire, pour Dieu, oiés ; Jou [je] sui hom anciens, penés et travelliés ; Ne poroie mais estre en nul endroit [d'aucune façon convenable] croisiés ; Mes freres ira, Hues, qu'est chevaliers proisiés [, Ch. d'Ant. I, 874]
    Dont l'un d'eulz vint à nostre galie et trait s'espée toute ensanglantée, et dit que endroit de li [pour sa part] avoit tué six de nos gens [JOINV., 248]
    Je suis en riche point, tu es en povre endroit [en pauvre situation] [, Falliaux mss, n° 7218, f° 328, dans LACURNE]
  • XIVe s.
    Et de ceste ne parle il pas ici endroit [ORESME, Eth. 42]
  • XVe s.
    Chacun en son endroit faisoit merveilles d'armes [FROISS., II, II, 11]
  • XVIe s.
    Tous les arts et sciences en toutes les quatre parties du monde, sont, chacune endroit soy, une mesme chose [DU BELLAY, I, 3, verso.]
    Les espiceries que l'Inde nous envoye, sont mieux cogneues, et traittées de nous, et en plus grand pris, qu'en l'endroit de ceux qui les sement ou recueillent [ID., I, 141, recto.]
    Non que je me vante d'avoir en cest endroit contrefait au naturel les vrais lineamens de Virgile [ID., IV, 3, verso.]
    Il choisit le plus bel endroict et milieu de chasque paroy [MONT., I, 205]
    Des bestes qu'il tuoit à sa chasse, il m'en apportoit les meilleurs endroits [ID., I, 194]
    Et firent faire de belles casaques à deux endroits [sans envers], l'un qui avoit force croix, et l'autre qui n'en avoit point, mais estoit tout de blanc [YVER, p. 648]
    Cette torche les guida tout au long du voyage, et à la fin, alla fondre et disparoir au propre endroit de la coste d'Italie, où les pilotes avoient deliberé. d'arriver [AMYOT, Timol. 11]
    Andromachus luy tendant l'endroit de la main, et puis tout à ccup luy monstrant l'envers [ID., ib. 15]
    Je suis cause qu'il est loué et prisé partout, de ce qu'il a fait en mon endroit [ID., Flamin. 23]
    Ayant Pompeius la flotte de ses navires là auprès à l'ancre, et Antonius et Cesar leurs armées sur le bord de la mer tout à l'endroit de luy [ID., Anton. 39]
    .... Toutefois vainque tousjours endroit nous l'honneur, plus tost que le profit [ID., Agis et Cléom. 54]

ÉTYMOLOGIE

  • En 1, et droit, adjectif ; wallon, idreût, édreût ; Berry, adret, adroit et endret, pays natal ; provenç. endreit, endreich, endreg. Le sens propre est en droit, ce qui est droit, c'est-à-dire opposé à envers, et au sens de localité, ce qui est dans le droit chemin, sur la route, dans la direction de, et c'est par conséquent une préposition signifiant à côté, en face, et, figurément, à l'égard de ; dans les textes anciens elle est tantôt écrite en un seul mot, tantôt en deux.

endroit

ENDROIT. n. m. Partie déterminée d'un espace. Voici l'endroit où l'on veut bâtir. Vous le trouverez à tel endroit.

Il se dit également de Toute place ou de toute partie déterminée d'une chose quelconque. À quel endroit du livre devra-t-on mettre cette gravure? L'endroit du corps où l'on reçoit une blessure, où l'on éprouve une douleur.

Il se dit encore d'une Partie d'un discours, d'un poème, d'un ouvrage d'esprit. Il y a un bel endroit dans ce discours. Il y a quelques endroits faibles dans cette tragédie. Vous avez ouvert ce livre au bon endroit. On dit plus souvent dans ce sens PASSAGE.

Fig., C'est son endroit faible, C'est son côté faible. Prendre quelqu'un par son endroit faible, Lui présenter les raisons, les motifs auxquels il est le plus disposé à céder.

C'est son endroit sensible, se dit en parlant des Choses dont quelqu'un est le plus touché. On dit, dans un sens analogue, Prendre quelqu'un par son endroit sensible.

À l'endroit de quelqu'un, À son égard, envers lui. Je suis bien disposé à son endroit.

Il désigne aussi le Côté qui, dans un objet à deux faces, est destiné à être vu. L'endroit d'une étoffe. Voilà l'endroit de ce drap. Quel est l'endroit? Étoffe à deux endroits, Étoffe dont les deux côtés sont semblables.

endroit


ENDROIT, s. m. [Androa.] On dit, dans le Dict. Gram., qu'on prononce quelquefois andrè; c'est une mauvaise prononciation. Voy. CROIRE. — Boileau le fait rimer avec droit et froid.
   Cessons de nous flatter, il n'est esprit si droit,
   Qui ne soit imposteur, et faux par quelqu' endroit.
       Ép. IX.
  Ce mot me semble froid;
  Je le retrancherois? C'est le plus bel endroit.
ENDROIT, lieu, place. "Vous le trouverez en tel endroit. "Voilà l'endroit où Turenne fut tué. "L' endroit (du corps) où il a été blessé. Voy. LIEU. = Il se dit des chôses qu'on mange. "Donnez-moi de cet endroit-là; d'une partie d'un livre, d'un discours: "Il sait les plus beaux endroits de Virgile, de Racine, etc. = Il se dit aussi au figuré. "Il se montre par son bel endroit, par son mauvais endroit. "C'est le plus bel endroit, ou, le vilain endroit de sa vie. "Je ne le connois que par cet endroit. "Il m'a pris par mon endroit sensible. = Il se prend encôre pour le beau côté d'une étofe, et il est oposé à envers. "Voilà l'endroit de ce drap.
   * En endroit de, en mon endroit, etc., adv. Envers lui, envers moi, sont vieux. "Il se persuadent d'être quittes par-là en leur endroit de tous les devoirs de l'amitié et de la reconnoissance. La Bruyère. On dirait aujourd'hui, envers eux. — Un Auteur plus récent a dit, à son endroit, qui est encôre plus mauvais. "Après avoir exercé à son endroit tous les devoirs de l'hospitalité chrétienne. Let. Édif. Dites, envers lui. — Ces façons de parler sont hors d'usage, si ce n'est dans le style de Pratique. — On dit aussi, dans ce style, chacun endroit soi, pour ce qui le regarde. Voy. DROIT, Rem. II.

Synonymes et Contraires

endroit

nom masculin endroit
1.  Partie d'une chose, d'un corps.
2.  Lieu déterminé.
3.  Côté destiné à être montré.
Traductions

endroit

Ort, Platz, Fleck, Stätte, Stelle, Terrain, Einöde, Punktplace, spot, location, field, site, venueplaats, plek, lokaliteit, oord, ruimte, zetel, bovenkant, buurt, streek, voorkantאתר (ז), מקום (ז), עמדה (נ), אֲתָר, מָקוֹםplekespai, llocplads, stedlokolugar, sitio, sitio, lugar, ubicaciónpaikkaluogo, posto, puntolocusplass, stedmiejsce, miejscowośćlocal, lugar, paragem, sítiolocместоort, platsμέρος, θέση, τόποςمَكان, مَكَانmístomjesto場所장소ตำแหน่ง, สถานที่yer, yerinechỗ, nơi chốn位置, 地方място (ɑ̃dʀwa)
nom masculin
1. lieu trouver un endroit pour pique-niquer
à plusieurs emplacements Il est déchiré par endroits.
2. côté apparent d'une chose l'endroit d'un tissu
du bon côté Mets ton pull à l'endroit !

endroit

[ɑ̃dʀwa] nm
(= lieu) → place
C'est un endroit très tranquille → It's a very quiet place.
à cet endroit → in this place
(= localité) les gens de l'endroit → the local people
l'endroit (= le côté destiné à être vu) [couverture, tapis] → the right side (= le bon côté) → the right side
à l'endroit (verticalement)the right way up; [vêtement] → the right way out
(autres locutions) par endroits → in places
à l'endroit de → regarding, with regard to