enduire

enduire

v.t. [ lat. inducere, appliquer sur ]
Recouvrir une surface d'un enduit, d'une préparation semi-liquide : Enduire un mur. Enduire de colle un revêtement

enduire


Participe passé: enduit
Gérondif: enduisant

Indicatif présent
j'enduis
tu enduis
il/elle enduit
nous enduisons
vous enduisez
ils/elles enduisent
Passé simple
j'enduisis
tu enduisis
il/elle enduisit
nous enduisîmes
vous enduisîtes
ils/elles enduisirent
Imparfait
j'enduisais
tu enduisais
il/elle enduisait
nous enduisions
vous enduisiez
ils/elles enduisaient
Futur
j'enduirai
tu enduiras
il/elle enduira
nous enduirons
vous enduirez
ils/elles enduiront
Conditionnel présent
j'enduirais
tu enduirais
il/elle enduirait
nous enduirions
vous enduiriez
ils/elles enduiraient
Subjonctif imparfait
j'enduisisse
tu enduisisses
il/elle enduisît
nous enduisissions
vous enduisissiez
ils/elles enduisissent
Subjonctif présent
j'enduise
tu enduises
il/elle enduise
nous enduisions
vous enduisiez
ils/elles enduisent
Impératif
enduis (tu)
enduisons (nous)
enduisez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais enduit
tu avais enduit
il/elle avait enduit
nous avions enduit
vous aviez enduit
ils/elles avaient enduit
Futur antérieur
j'aurai enduit
tu auras enduit
il/elle aura enduit
nous aurons enduit
vous aurez enduit
ils/elles auront enduit
Passé composé
j'ai enduit
tu as enduit
il/elle a enduit
nous avons enduit
vous avez enduit
ils/elles ont enduit
Conditionnel passé
j'aurais enduit
tu aurais enduit
il/elle aurait enduit
nous aurions enduit
vous auriez enduit
ils/elles auraient enduit
Passé antérieur
j'eus enduit
tu eus enduit
il/elle eut enduit
nous eûmes enduit
vous eûtes enduit
ils/elles eurent enduit
Subjonctif passé
j'aie enduit
tu aies enduit
il/elle ait enduit
nous ayons enduit
vous ayez enduit
ils/elles aient enduit
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse enduit
tu eusses enduit
il/elle eût enduit
nous eussions enduit
vous eussiez enduit
ils/elles eussent enduit

ENDUIRE

(an-dui-r') , j'enduis, tu enduis, il enduit, nous enduisons, vous enduisez, ils enduisent ; j'enduisais ; j'enduisis ; j'enduirai ; j'enduirais ; enduis, enduisons ; que j'enduise, que nous enduisions ; que j'enduisisse ; enduisant ; enduit.
V. n.Terme de fauconnerie. Introduire en soi, digérer bien la chair, en parlant d'un oiseau de proie.
V. a. Couvrir d'un enduit. Enduire une muraille de plâtre.
Regarde d'où provient L'achoppement qui te retient ; Ôte d'autour de chaque roue Ce malheureux mortier, cette maudite boue Qui jusqu'à l'essieu les enduit [LA FONT., Fabl. VI, 18]
S'enduire, v. réfl. Être enduit. Cette pierre s'enduit facilement des couleurs.
S'enduire soi-même. Les lutteurs, dans les jeux de l'antiquité, s'enduisaient d'huile.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Li faucon qui ont tout enduit [tout digéré] Se debatent par la riviere [, l'Escoufle]
  • XVe s.
    Jusqu'à midi estes ou [au] lit bouté, Lors vous levez et avez mal enduit Vostre manger ; s'en est enfermeté [E. DESCH., Vie dissipée.]
  • XVIe s.
    L'Espagnol, tournant la teste à ses gens, dit (l'oyant le comte) : voici un grand heretique ; mais cela fut enduit à la sauce d'un riz et embrassade [D'AUB., Hist. I, 256]
    Ils receurent capitulation entierement violée par les soldats, qui ne pouvoient enduire [digérer] la perte de leur Brissac [ID., ib. I, 283]
    ....à laquelle aiant donné esperance d'estre sa femme, il fit enduire à regret la qualité de concubine [ID., ib. I, 351]
    Le roi de Pologne dit qu'il n'estoit point coulpable de ce qui s'estoit fait, et couppa court, enduisant cette remonstrance par un affront [ID., ib. II, 110]
    Une ceinture de pippes enduites de poix [ID., ib. III, 19]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. enduire, endurre ; catal. induir ; espagn. inducir ; portug. induzir ; ital. indurre ; du latin inducere, de in, et ducere, conduire (voy. DUIRE). De conduire dedans, sens propre d'enduire, est venu le sens de conduire dessus, couvrir.

enduire

ENDUIRE. v. tr. Couvrir d'un enduit, d'une matière qui forme enduit. Enduire une barque de goudron.

enduire

Enduire, act. penacut. Est faire incrustation sur un mur pour en cacher la deformité de l'entre-bayement des pierres, et vient de Inducere, qui signifie Oblinere, Incrustare, Linimento obducere, voyez Enduict.

Enduire et couvrir les posteaux de poix, Postes pice induere.

Bien espez enduire de poix dedans et dehors, Intrinsecus et extrinsecus crasse picare.

Enduire et frotter tout entour, Circumlinere.

Enduire et frotter de quelque liqueur, ou autre chose humide par dessus, Illinere.

Enduire et couvrir tellement que ce soit comme une crouste, Incrustare.

Enduire murailles avec une truelle, Trullissare.

Enduit et frotté, Circumlinitus.

Frottement et enduit de quelque liqueur, Illitus.

enduire


ENDUIRE, v. a. ENDUIT, s. m. [An-dui-re, dui: 2e lon. au 1er.] Enduire, c'est couvrir d'une couche de mortier, ou de plâtre, etc. Enduit, est cette couche dont on coûvre, etc. "Enduire une muraille de plâtre, un vaisseau de goudron. "Faire un enduit.

Synonymes et Contraires

enduire

verbe enduire
Recouvrir d'un enduit.
Traductions

enduire

schmierenanoint, smear, spread, apply, grease, coatbesmeren, doorsmeren, smeren, sauzenטח (פ'), טייח (פיעל), משח (פ'), טַח, טִיֵּחַ, מָשַׁחsmeerungir, untarsmøreŝmiriuntar, engrasarvoidellasmørebesuntar, friccionar, lambuzar, lubrificar, rebocar, ungir, untarαλείβωimpiastrare, spalmare (ɑ̃dɥiʀ)
verbe transitif
recouvrir enduire de graisse

enduire

[ɑ̃dɥiʀ] vt → to coat
enduire qch de → to coat sth with