engouffrer

(Mot repris de engouffrâmes)

engouffrer

v.t. [ de gouffre ]
1. Dépenser totalement une somme d'argent, génér. importante : Il a engouffré son héritage dans cette maison dilapider, dissiper [litt.], engloutir ; économiser, ménager
2. Fam. Manger, avaler des aliments goulûment : Elle a engouffré son sandwich dévorer, engloutir

s'engouffrer

v.pr.
Entrer rapidement ou en masse dans un lieu : Le vent s'engouffre par la vitre cassée. Les manifestants se sont engouffrés dans le métro s'introduire, pénétrer ; s'écouler

engouffrer

(sɑ̃gufʀe)
verbe pronominal
pénétrer rapidement s'engouffrer dans le métro

engouffrer


Participe passé: engouffré
Gérondif: engouffrant

Indicatif présent
j'engouffre
tu engouffres
il/elle engouffre
nous engouffrons
vous engouffrez
ils/elles engouffrent
Passé simple
j'engouffrai
tu engouffras
il/elle engouffra
nous engouffrâmes
vous engouffrâtes
ils/elles engouffrèrent
Imparfait
j'engouffrais
tu engouffrais
il/elle engouffrait
nous engouffrions
vous engouffriez
ils/elles engouffraient
Futur
j'engouffrerai
tu engouffreras
il/elle engouffrera
nous engouffrerons
vous engouffrerez
ils/elles engouffreront
Conditionnel présent
j'engouffrerais
tu engouffrerais
il/elle engouffrerait
nous engouffrerions
vous engouffreriez
ils/elles engouffreraient
Subjonctif imparfait
j'engouffrasse
tu engouffrasses
il/elle engouffrât
nous engouffrassions
vous engouffrassiez
ils/elles engouffrassent
Subjonctif présent
j'engouffre
tu engouffres
il/elle engouffre
nous engouffrions
vous engouffriez
ils/elles engouffrent
Impératif
engouffre (tu)
engouffrons (nous)
engouffrez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais engouffré
tu avais engouffré
il/elle avait engouffré
nous avions engouffré
vous aviez engouffré
ils/elles avaient engouffré
Futur antérieur
j'aurai engouffré
tu auras engouffré
il/elle aura engouffré
nous aurons engouffré
vous aurez engouffré
ils/elles auront engouffré
Passé composé
j'ai engouffré
tu as engouffré
il/elle a engouffré
nous avons engouffré
vous avez engouffré
ils/elles ont engouffré
Conditionnel passé
j'aurais engouffré
tu aurais engouffré
il/elle aurait engouffré
nous aurions engouffré
vous auriez engouffré
ils/elles auraient engouffré
Passé antérieur
j'eus engouffré
tu eus engouffré
il/elle eut engouffré
nous eûmes engouffré
vous eûtes engouffré
ils/elles eurent engouffré
Subjonctif passé
j'aie engouffré
tu aies engouffré
il/elle ait engouffré
nous ayons engouffré
vous ayez engouffré
ils/elles aient engouffré
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse engouffré
tu eusses engouffré
il/elle eût engouffré
nous eussions engouffré
vous eussiez engouffré
ils/elles eussent engouffré

ENGOUFFRER (S')

(an-gou-fré) v. réfl.
Tomber dans un gouffre. Par extension, se retirer dans une profonde retraite.
Votre Sainteté s'en ira, Toute réduite en sa pensée, S'engouffrer la tête baissée Dans quelque couvent réformé [SCARR., Poés. div. Œuvr. t. VII, p. 133, dans POUGENS]
Il se dit des courants d'eau ou d'air qui pénètrent dans une sorte de gouffre. Le Rhône s'engouffre au lieu dit la Perte du Rhône, et reparaît un quart de lieue plus loin. Le vent s'engouffrait dans la cheminée.
Dans ce moment, une montagne d'eau d'une effroyable grandeur s'engouffra entre l'île d'Ambre et la côte [BERN. DE ST-PIERRE, Paul et Virg. p. 188]
Sous ses haillons où s'engouffre la bise, C'est du pain qu'elle attend de nous [BÉRANG., Pauv. femme]
Les vents, en s'engouffrant sous ces vastes débris, En tirent des soupirs, des hurlements, des cris [LAMART., Méd. II, 20]
Fig. Que de fortunes viennent s'engouffrer dans les jeux de bourse !
V. a. Engouffrer, faire tomber, faire disparaître dans un gouffre.
Son ombre plane encor sur tant d'hommes sublimes Qu'Aboukir engouffra dans ses sanglants abîmes [BARTHÉLEMY, dans le Dict. de BESCHERELLE]
La forme active n'est pas donnée par l'Académie ; mais rien n'empêche de s'en servir.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Dequoy donc vous profite-il de vous engouffrer par vostre curiosité enragée en cest abyme ? [CALV., Instit. 761]
    En combien de perils et dangiers nous allons engoulfer, par ung chemin estroict de 30 lieues de long, où.... [CARL., IV, 24]
    N'est-il donc pas bien miserable, Celuy qui est insatiable D'amonceler l'or dessus l'or, Ou qui, soulant son avarice, L'engoufre, o trop estrange vice, Dedans l'abisme d'un tresor ? [JACQ. TAHUREAU, Poésies, p. 119, dans LACURNE]
    La verité est engoufrée dans des profonds abysmes où la veue humaine ne peult penetrer [MONT., II, 317]

ÉTYMOLOGIE

  • En 1, et gouffre.

engouffrer

ENGOUFFRER. v. tr. Précipiter dans un gouffre ou dans quelque cavité qui ressemble à un gouffre. Tous les vaisseaux furent engouffrés en un instant.

Il signifie aussi Absorber comme un gouffre quand une chose y tombe ou y est jetée. Engouffrer de la nourriture. Cette entreprise a engouffré des millions.

S'ENGOUFFRER signifie Se perdre dans quelque ouverture de la terre, dans un gouffre, en parlant des Rivières. Le Rhône s'engouffre un peu au-dessous de Genève et reparaît un peu plus loin. Par analogie, Le vent s'engouffrait dans la cheminée.

engouffrer

Engouffrer, Le vent s'engouffre en ce lieu là, et s'entonne, AEstuat ventus in eum locum.

engouffrer


ENGOUFFRER, ou ENGOUFRER (S'), v. réc. [An-gou-fré.] Il se dit, et des tourbillons de vent qui entrent avec violence en quelque endroit, et des rivières, ou des ravines qui se perdent en quelque ouvertûre de la terre. "Le vent s'est engouffré dans la cheminée. "Le Rhône s'engouffre dans un endroit, et ressort par un autre.

Synonymes et Contraires

engouffrer

verbe engouffrer
1.  Manger goulûment.
grignoter -familier: chipoter, mangeotter, picorer, pignocher.
2.  Dépenser de l'argent.
croquer, dévorer, dilapider, engloutir, manger -familier: claquer -littéraire: dissiper.

engouffrer (s')

verbe pronominal engouffrer (s')
Entrer rapidement ou en masse.
Traductions

engouffrer

scarf, engulf

engouffrer

[ɑ̃gufʀe] vt → to swallow up, to devour [ɑ̃gufʀe] vpr/vi
s'engouffrer dans → to rush into