enharmonique

(Mot repris de enharmoniques)

ENHARMONIQUE

(è-nar-mo-ni-k') adj.
Terme de musique ancienne. Le genre enharmonique, ou, substantivement, l'enharmonique, était une façon particulière de diviser la quarte, ou l'espace de deux tons et demi, en un quart de ton, un second quart de ton, et un dit-on ou tierce majeure. Par extension.
L'habitude perpétuelle de regarder les objets éloignés et voisins, d'en mesurer l'intervalle par la vue, a établi dans notre organe une échelle enharmonique de tons, de semi-tons, de quarts de tons tout autrement étendue et tout aussi rigoureuse que celle de la musique pour l'oreille [DIDER., Pensées sur la peint. Œuv. t. XV, p. 215, dans POUGENS.]
Terme de musique moderne. Manière d'écrire dans le genre chromatique, en désignant le même son successivement par deux notes différentes, comme sol dièse et la bémol, ut bémol et si naturel.

ÉTYMOLOGIE

  • Terme grec provenant de deux mots : en et harmonie.

enharmonique

ENHARMONIQUE. adj. des deux genres. T. de Musique. Qui procède par intervalles moindres que le demi-ton. Genre enharmonique. Intervalle enharmonique.