enrhumer

enrhumer

v.t.
Causer un rhume à : Tous ces courants d'air l'ont enrhumé.

s'enrhumer

v.pr.
Attraper un rhume : Elle s'est enrhumée.

enrhumer


Participe passé: enrhumé
Gérondif: enrhumant

Indicatif présent
j'enrhume
tu enrhumes
il/elle enrhume
nous enrhumons
vous enrhumez
ils/elles enrhument
Passé simple
j'enrhumai
tu enrhumas
il/elle enrhuma
nous enrhumâmes
vous enrhumâtes
ils/elles enrhumèrent
Imparfait
j'enrhumais
tu enrhumais
il/elle enrhumait
nous enrhumions
vous enrhumiez
ils/elles enrhumaient
Futur
j'enrhumerai
tu enrhumeras
il/elle enrhumera
nous enrhumerons
vous enrhumerez
ils/elles enrhumeront
Conditionnel présent
j'enrhumerais
tu enrhumerais
il/elle enrhumerait
nous enrhumerions
vous enrhumeriez
ils/elles enrhumeraient
Subjonctif imparfait
j'enrhumasse
tu enrhumasses
il/elle enrhumât
nous enrhumassions
vous enrhumassiez
ils/elles enrhumassent
Subjonctif présent
j'enrhume
tu enrhumes
il/elle enrhume
nous enrhumions
vous enrhumiez
ils/elles enrhument
Impératif
enrhume (tu)
enrhumons (nous)
enrhumez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais enrhumé
tu avais enrhumé
il/elle avait enrhumé
nous avions enrhumé
vous aviez enrhumé
ils/elles avaient enrhumé
Futur antérieur
j'aurai enrhumé
tu auras enrhumé
il/elle aura enrhumé
nous aurons enrhumé
vous aurez enrhumé
ils/elles auront enrhumé
Passé composé
j'ai enrhumé
tu as enrhumé
il/elle a enrhumé
nous avons enrhumé
vous avez enrhumé
ils/elles ont enrhumé
Conditionnel passé
j'aurais enrhumé
tu aurais enrhumé
il/elle aurait enrhumé
nous aurions enrhumé
vous auriez enrhumé
ils/elles auraient enrhumé
Passé antérieur
j'eus enrhumé
tu eus enrhumé
il/elle eut enrhumé
nous eûmes enrhumé
vous eûtes enrhumé
ils/elles eurent enrhumé
Subjonctif passé
j'aie enrhumé
tu aies enrhumé
il/elle ait enrhumé
nous ayons enrhumé
vous ayez enrhumé
ils/elles aient enrhumé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse enrhumé
tu eusses enrhumé
il/elle eût enrhumé
nous eussions enrhumé
vous eussiez enrhumé
ils/elles eussent enrhumé

ENRHUMER

(an-ru-mé) v. a.
Causer un rhume. Le moindre changement de temps l'enrhume.
Quoi ! pas un seul petit couplet ! Chansonnier, dis-nous quel est Le mal, qui te consume ? - Amis, il pleut, il pleut, il pleut des lois ; L'air est malsain, j'en perds la voix ; Amis, c'est là, Oui, c'est cela, C'est cela qui m'enrhume [BÉRANG., l'Enrhumé.]
S'enrhumer, v. réfl. Contracter un rhume. Elle s'est enrhumée en sortant de bal.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Il dist au leu [loup] que molt esteit Anrimez, si qu'il ne poeit De li sentir sue [sa] flaireur [MARIE, Fab. XXXVII]
  • XIVe s.
    Si tost que l'esprevier a lé pié moullié, il devient enrumé et malade [, Ménagier, III, 2]
  • XVe s.
    Plusieurs gens tant d'eglise, nobles, que du peuple, furent tellement enreumez et entoussez que merveilles [JUVÉNAL DES URSINS, Charles VI, 1414]
    Cecy est bon à cheval, quant il est morveux, et aussi à homme, quant il est fort enrieumé [, Chasse de Gaston Phebus, p. 105, ms. dans LACURNE]
  • XVIe s.
    Faire enrheumer aux tranchées [D'AUB., Conf. I, 3]

ÉTYMOLOGIE

  • En 1, et rhume.

enrhumer

ENRHUMER. v. tr. Affecter du rhume. Le moindre changement de temps l'enrhume. Évitez l'humidité, ou vous vous enrhumerez. Il est toujours enrhumé.

Fam., Être enrhumé comme un loup, Être fort enrhumé.

enrhumer


ENRHUMER, v. act. [Anrumé: 1re lon. 3e é fer.] Causer du rhume. "Un rien l' enrhume. "Vous vous enrhumerez. = On dit, burlesquement, d'une couleur manquée et peu agréable, couleur de diable enrhumé. L'Acad. ne met pas cette expression, et il n'est pas trop sûr de s'en servir.

Traductions

enrhumer

constipar (sɑ̃ʀyme)
verbe pronominal
attraper un rhume