enrobage

(Mot repris de enrobages)

enrobage

ou

enrobement

n.m.
1. Action d'enrober ; fait d'être enrobé.
2. Couche qui enrobe : Un enrobage de chocolat.

ENROBAGE

(an-ro-ba-j') s. m.
Action d'enrober.
Opération par laquelle on revêt les bougies composées d'acides gras à point de fusion un peu bas, d'une enveloppe très mince d'acide stéarique à point de fusion plus élevé, [, Monit. univers. 18 juin 1867, p. 760, 3e col.]
Action d'enduire de gélatine, de sucre, etc.
Les divers procédés appliqués à la conservation des viandes, tels que.... l'enrobage à l'aide de la gélatine, du sucre, de la glycérine, le vide, les atmosphères artificielles... [, Journ. offic. 12 juin 1874, p. 3960, 2e col.]
L'enrobage par les graisses nécessite des lavages qui détruisent le goût de la viande [, ib. 25 août 1876, p. 6597, 2e col.]
Traductions

enrobage

coating

enrobage

[ɑ̃ʀɔbmɑ̃] nmcoating