entortillement

entortillement

ou

entortillage

n.m.
Action d'entortiller ; fait de s'entortiller : L'entortillement de la glycine autour du treillage de la tonnelle.

ENTORTILLEMENT

(an-tor-ti-lle-man, ll mouillées, et non en-tor-ti-ye-man) s. m.
Action de ce qui s'entortille autour d'une chose ; état d'une chose entortillée autour d'une autre.
Par extension.
Ce que je demande, c'est qu'on ne me force pas d'admirer les entortillements des vallées des Alpes [CHATEAUBR., Mont-Blanc, 142]
Fig. Embarras, obscurité du style. Il y a de l'entortillement dans cette phrase.
Quel entortillement dans tout ce discours ! [BOSSUET, Rem.]
Ces correctifs ne sont que de vrais entortillements capables de tourner les têtes [ID., Relat.]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Estans deceus de tels entortillemens, nous sommes distraits par beaucoup de dieux divers [CALV., Inst. 67]
    Les boyaux ont esté faits avec plusieurs revolutions ou entortillemens, afin que.... [PARÉ, I, 15]
    Les jettons des haies, agencées par entortillements et entre-las, les rendent de belle representation [O. DE SERRES, 742]

ÉTYMOLOGIE

  • Entortiller.

entortillement

ENTORTILLEMENT. n. m. Action de ce qui s'entortille autour de quelque chose, ou État d'une chose entortillée autour d'une autre. L'entortillement du lierre, de la vigne, des fils télégraphiques.

entortillement

Entortillement comme d'un serpent qui se plie en rond, Gyrus, Volumen, Spira.

entortillement


ENTORTILLEMENT, s. m. ENTORTILLER, v. act. [Antorti-glieman, glié; mouillez les ll, 4e e muet au 1er, é ferm. au 2d.] Entortiller, c'est, 1°. enveloper tout au tour, en tortillant. "Entortiller dans du papier; s'entortiller dans son manteau. = 2°. S'atacher à... en faisant plusieurs tours. "Le serpent s' entortilla autour de ma jambe. "La vigne et le lierre s'entortillent autour des ormes. = Entortillement se dit dans le dernier sens. "Entortillement du serpent, du lierre. = Le participe du verbe et le substantif se disent au figuré, de l'embârrâs du style. "Il y a de l'entortillement dans cette phrâse. "Style entortillé, pensée entortillée; phrâse, période entortillée. — Richelet le dit des persones; entortillé, dissimulé, caché. Ni l'Acad. ni Trévoux. ne le mettent dans ce sens.

Traductions

entortillement

kink

entortillement

(het) omslingerd zijn, (het) slingeren, verwardheid