entr'escroquer

ENTR'ESCROQUER (S')

(an-trè-skro-ké) v. réfl.
S'escroquer l'un l'autre.
[Des hypocrites] Gardant toujours l'air froid sur leurs visages jaunes, Et ne s'entr'escroquant que par dévotion, Poussés d'un saint désir de faire des aumônes, Ils tâchaient, disaient-ils, de gagner dans leurs jeux Pour les pauvres, non pas pour eux [SAINT-GLAS, Contes (1672), cité dans le Chasseur bibliographe, 2e année, n° 8]

ÉTYMOLOGIE

  • Entre, et escroquer.