entr'ouvert, erte

ENTR'OUVERT, ERTE

(an-trou-vèr, vèr-t') part. passé d'entr'ouvrir
Ouvert par disjonction.
Que du fond de l'abîme entr'ouvert sous ses pas .... [RAC., Athal. III, 5]
Ouvert à demi.
Ces yeux fermés et éteints, ce visage pâle et défiguré, cette bouche entr'ouverte qui semblait vouloir encore achever des paroles commencées [FÉN., Tél. II]
Ta gloire est en danger, ta tombe est entr'ouverte [VOLT., Fanat. IV, 1]
Terme de vétérinaire. Cheval entr'ouvert, cheval qui a fait quelque effort aux membres antérieurs.