entrant

entrant, e

n. et adj.
(Surtout au pl.) Personne qui entre : Il faut libérer deux lits en cardiologie pour les entrants sortant

entrant

ENTRANT, ANTE. adj. Qui entre. Le nombre des élèves entrants est inférieur à celui de l'an dernier.

Il signifie spécialement Qui entre dans une charge. Conseillers entrants, par opposition à Conseillers sortants.

Il s'emploie comme nom, dans la locution Les entrants et les sortants.

Il signifie au figuré Qui est insinuant, qui se familiarise trop. C'est un homme dont le caractère a je ne sais quoi d'entrant.

entrant


*ENTRANT, ANTE, adj. [Antran, trante: 1re et 2e lon.] Aisé à s'introduire, à se présenter. "Cet homme est entrant, cette femme est fort entrante. Je doute que cette locution soit française. Richelet le met en ce sens. "C'est un homme entrant. — Quelques-uns disent, bassement et burlesquement, entrant comme une canule — L' Acad. ne le dit pas des persones mêmes, et avertit qu'il est de peu d' usage. "Homme dont le caractère a je ne sais quoi d'entrant, (d'insinuant, d'engageant). = Dans sa signification ordinaire. M. Linguet en fait un substantif. "Les entrans et les sortans.

Traductions

entrant

entering