entre-recevoir

ENTRE-RECEVOIR (S')

(an-tre-reu-se-voir) v. réfl.
Se recevoir l'un l'autre.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Ginglyme se fait quand les os s'entrereçoivent, c'est à dire quand en un mesme os il y a une cavité qui reçoit la teste de l'autre os [PARÉ, IV, 43]

ÉTYMOLOGIE

  • Entre, et recevoir.